Actualité

Nigeria : 33000 bidons d’essence frelatée saisis par la police

La police de l’État d’Oyo au Nigeria a mis la main sur près de 33000 bidons d’essence frelatée à Bukuro. Le magot était transporté dans trois camions d’immatriculation nigériane en direction du Bénin.

Une opération de la police de l’État d’Oyo au Nigeria a permis d’arrêter près de 33000 bidons d’essence frelatée. L’arrestation a eu lieu à Bukuro, le 13 décembre 2019, près de la frontière entre le Nigeria et le Bénin.

MAGAZINE OCEAN'S NEWS

Le chauffeur de l’un des trois camions a été mis aux arrêts. « Il s’agit de sabotage économique et les auteurs ne resteront pas impunis car dès que nous aurons terminé notre enquête, les suspects seront poursuivis en justice, y compris le propriétaire des camions utilisés pour commettre le mauvais acte », a soutenu Iskilu Akinsanya, le commandant de la police de l’État d’Oyo.

L’intervention qui a permis la saisie de ces 33000 bidons d’essence frelatée a été possible grâce à un rapport de renseignement qui a conduit à l’interpellation et à l’arrestation d’un chauffeur et des trois camions. « Quiconque est pris en flagrant délit sera puni conformément aux lois nigérianes », prévient le commandant Akinsanya.

Rappelons que le 20 août dernier, le Nigeria fermait ses frontières à tous ses voisins frontaliers pour lutter contre la contrebande qui s’était érigé en norme dans le pays.

Source : La Nouvelle Tribune

Lire aussi:  Music : la Saint-Valentin avec Naïda SAMBO
Tags
Afficher plus

Paul AMEGNAGLO

Rédacteur Web / Reporter chez Ocean's News

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer