Actualité

La libérienne Antoinette Sayeh première femme africaine DGA du FMI

Mardi 25 février, la directrice générale du Fonds monétaire internationale (FMI), Kristina Georgieva, a proposé la nomination d’Antoinette Sayeh en tant que directrice générale adjointe (DGA) de l’institution. Cette nomination qui attend approbation du conseil d’administration du FMI, deviendra effective à compter du 16 mars 2020.

Antoinette Sayeh, ancienne ministre des Finances du Liberia deviendra la première femme africaine à occuper ce poste et la deuxième personne issue d’un pays africain après l’actuel président Ivoirien Alassane Ouattara nommé en 1994.

Dans le communiqué rendu public par Kristina Georgieva, mardi, elle déclare :

« Nous accueillons à nouveau une chère amie et membre de la famille du FMI. Antoinette est très connue et très respectée, ayant occupé le poste de directrice du département Afrique entre 2008 et 2016 où elle a dirigé une transformation majeure des relations du Fonds avec nos pays membres africains. Antoinette fait preuve d’une combinaison rare de leadership institutionnel, de capacités analytiques approfondies et d’un engagement indéfectible envers l’équité ».

Parcours impressionnant

Originaire du Libéria, Antoinette Monsio Sayeh est titulaire d’une licence en économie et d’un doctorat en relations économiques internationales. Elle a été ministre des Finances du Liberia de janvier 2006 à juin 2008 dans le gouvernement d’Ellen Jonhson Sirleaf puis, Directrice du Département Afrique du Fonds monétaire international entre juillet 2008 et juillet 2016.

Bien avant d’entrer au gouvernement de la Présidente Ellen Johnson Sirleaf, Antoinette Monsio Sayeh avait travaillé à la Banque mondiale pendant dix-sept ans. Elle occupait le poste de Directrice des opérations pour le Bénin, le Niger et le Togo, économiste-pays pour le Pakistan et l’Afghanistan.

Lire aussi:  Coronavirus : l'Afrique a besoin de 1200 milliards de dollars pour se relever de la pandémie

Depuis 2016, elle est chercheuse émérite au Center for Global Development (CGD) et coprésidente externe de la 19e reconstitution récemment conclue de l’Association internationale de développement du Groupe de la Banque mondiale (IDA19).

Pour ce nouveau poste, Antoinette Sayeh aura pour mission de coordonner les politiques financières et monétaires des pays africains.

Votre Note
Cliquez pour noter ce post!
[Total: Average: ]
Interview avec Sefora Kodjo, Présidente du Conseil d'Administration de la Fondation SEPHIS

Aime APEDOH

Directeur de Publication de Ocean's News

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *