Actualité

Cameroun : plusieurs enfants morts lors de l’attaque d’un village

Au Cameroun, une attaque contre Ntumbo, un village du nord-ouest du pays fait au moins 22 morts dont plusieurs enfants.

Selon les Nations unies, plus de la moitié des personnes tuées étaient des enfants, et les médias locaux rapportent que plusieurs victimes ont été brûlées vives. Pour l’instant, aucun groupe n’a revendiqué l’incident qui s’est produit vendredi, mais un parti d’opposition a accusé l’armée. Une accusation que le gouvernement camerounais a nié en bloc.

Une femme enceinte, quatorze enfants, dont neuf de moins de cinq ans, faisaient partie des victimes, a déclaré à la BBC, James Nunan, un fonctionnaire de l’agence de coordination humanitaire des Nations Unies, OCHA.

« Quel que soit le groupe qui a fait cela, il a menacé d’autres violences à venir. Les personnes avec qui nous avons parlé sont extrêmement traumatisées et ne s’attendaient pas à cela », a-t-il déclaré.

Dans une déclaration, l’un des principaux partis d’opposition du pays – le Mouvement pour la renaissance du Cameroun – a accusé “le régime dictatorial” et le chef des forces de sécurité camerounaises de l’attaque.

Agbor Mballa, une figure de proue du mouvement séparatiste, a également suggéré que “les forces de défense de l’État étaient responsables”.

Un responsable de l’armée a qualifié ces allégations de “fausses” lorsqu’il a été interrogé sur l’incident par l’agence de presse AFP.

Actualité / Source : bbc afrique

Votre Note
Cliquez pour noter ce post!
[Total: Average: ]
Lire aussi:  Cameroun : braquage à la Cathédrale de Yaoundé, 8 millions emportés
Fin du Franc CFA en Afrique francophone

Par Ocean's News

La rédaction du magazine Ocean's News est composée de Journalistes et Rédacteurs Web Togolais avec des correspondants dans certains pays d'Afrique : +228 9221 3818 / [email protected]

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *