Dernière parution: Ocean's News No 12  (Version PDF)

MAGAZINE OCEAN'S NEWS

Actualités

Zimbabwe : plus de 55 éléphants morts en moins de deux mois

Au Zimbabwe plus de 55 éléphants morts en moins de deux mois

En seulement deux mois, près de 55 éléphants sont morts dans le parc national de Hwange au Zimbabwe.

Cette « situation désastreuse » est « un gros problème » que déplore le porte-parole de l’Autorité de gestion des parcs et de la faune du pays (Zimparks), Tinashe Farawo. Elle est due à la sécheresse qui sévit dans le pays et qui menace maintenant la vie des humains et de la faune. Les dépouilles de certains de ces éléphants ont été retrouvées à moins d’une cinquantaine de mètres des bassins d’eau, ce qui laisse supposer qu’ils avaient parcouru une grande distance et sont morts peu avant de les atteindre.

Derrière tous ces problèmes se cache le manque cruel d’argent. La crise économique zimbabwéenne dans ce domaine se traduit par l’absence de fonds pour gérer convenablement la faune. En effet, le Zimparks – qui ne bénéficie d’aucune aide financière de la part du gouvernement – essaie de creuser des puits, mais le manque d’argent l’empêche de continuer, a ajouté M. Farawo.

Lire aussi:  Valentine Alvares : la vidéo de Mon Africa disponible !

Il a également révélé que les éléphants sont à la base de « la destruction massive » de la végétation à Hwange. Le parc censé accueillir 15.000 éléphants en compte actuellement 50.000. Le problème dans le gigantesque parc national de Hwange, au Zimbabwe, n’est donc pas uniquement le manque d’eau mais la surpopulation d’éléphants. Ce trop plein d’éléphants pousse ces derniers à sortir du parc à la recherche de nourriture. Dans cette quête de la nourriture, 22 villageois ont déjà trouvé la mort cette année, révèle des responsables.

Comme solution, des éléphants sont vendus à des parcs étrangers, mais cette pratique a provoqué une vive réaction de la part d’experts de la faune qui affirment que les jeunes éléphants ont été arrachés à leur famille, traumatisés et expédiés à l’étranger par des zoos chinois inappropriés.

La sécheresse a considérablement réduit les cultures au Zimbabwe. Un tiers de la population aurait besoin d’une aide alimentaire en pleine crise économique. En août, un rapport du Programme alimentaire mondial indiquait que deux millions de personnes risquaient de mourir de faim dans le pays.

Lire aussi:  Afrique du Sud: mort de Johnny Clegg, retour sur le parcours du « Zoulou blanc » qui combattait l’apartheid

Source : Negro News

Facebook Comments

OCEAN'S NEWS ORGANISE UNE FORMATION REDACTION WEB

About author

Je suis Paul AMEGNAGLO, rédacteur à Ocean's News. Retrouvez mes articles sur https://oceans-news.com/ et à chaque parution du magazine Ocean's News +228 9926 1037
Articles similaires
Actualités

Julio Teko nominé African Talent Awards 2019

ActualitésSport

Éliminatoires CAN 2021 : résultats complets de la première journée

ActualitésSport

Ballon d’or : l’Algérien Riyad Mahrez contredit Drogba et Eto’o

ActualitésSport

L’Algérie championne d’Afrique continue par planer sur le foot africain !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *