Style de vie

Bien-être : le Gingembre, une mine d’or nutritionnelle !

Le gingembre est doté de très nombreux atouts pour notre santé. C’est un allié en toute saison et pour de nombreuses situations.

Dans bien-être de ce jour, nous vous invitons à vous plonger dans le monde merveilleux du gingembre et ses impressionnantes vertus qui l’ont rendu célèbre à travers le monde. Nous vous présentons ses pouvoirs bienfaisants, et vous faisons découvrir à travers cet article ses propriétés thérapeutiques et médicinales hors du commun. C’est parti !

Le gingembre peut être consommé sous diverses formes. Vous pouvez le prendre en tisane en faisant infuser une cuillère à café de rhizome de gingembre frais râpé dans de l’eau bouillante. Filtrez et sucrez. Vous pouvez également le trouver en supplément nutritionnel sous forme de capsules de gingembre séché.

Des bienfaits pour soulager les ballonnements : Si vous souffrez de ballonnements, sirotez du thé au gingembre ou mâchez-en un petit morceau cru et pelé. Vous pouvez également en ajouter une ou deux lamelles dans vos plats légumineux, afin de réduire vos flatulences et l’inconfort. S’il est vrai que sa consommation comporte certains risques et que son goût épicé ne fait pas l’unanimité, certaines de ses vertus pourraient néanmoins vous convaincre de l’intégrer dans votre plat.

Des vertus pour soulager la douleur : Des études suggèrent que prendre du gingembre dès les premiers signes d’une migraine peut vous aider à contrer la douleur en bloquant les hormones inflammatoires. D’autres études soutiennent qu’il peut vous aider à soulager les douleurs liées à l’arthrite. Si vous souffrez d’arthrose ou de polyarthrite rhumatoïde, prenez du gingembre en poudre chaque jour. Vous aurez moins de douleurs et d’enflure que si vous ne le consommez pas.

Ses bienfaits prometteurs pour mieux prévenir le cancer : Le gingembre dispose aussi des propriétés anticancéreuses. Des recherches ont montré que le gingembre peut éliminer des cellules ovariennes cancéreuses. Une autre étude a par ailleurs révélé que les suppléments de gingembre frais peuvent aider à réduire l’inflammation du côlon.

Lire aussi:  Bien-être : comment reconnaître une crise d’asthme ?

Il aide à soulager les nausées : Une fois que vous aurez un virus ou le mal des transports, essayez le gingembre pour soulager votre estomac. Une étude a démontré qu’il est aussi efficace que la scopolamine, un médicament sur ordonnance, pour prévenir le mal des transports, sans les effets secondaires de somnolence.

Les risques de la mauvaise consommation du gingembre

On l’évoquait un peu plus haut, même si le gingembre est une mine d’or nutritionnelle, il a quelques effets secondaires. Si vous en faites un mauvais usage, il peut entraîner des complications à la grossesse. Des études scientifiques ont suggéré un lien entre sa consommation et les fausses couches. Il est déconseillé à la femme enceinte, l’utilisation du gingembre en raison de son effet sur les hormones du fœtus. Il est fortement conseillé d’éviter le gingembre durant l’allaitement.

Si vous êtes diabétiques, il est préférable que vous parliez de la consommation du gingembre dans le cadre d’un régime amaigrissant du fait de son action hypoglycémique naturelle, il peut interférer sur le traitement médical. Consommez-le avec modération si vous avez des intestins sensibles.

Autres risques

Il est susceptible de causer l’inflammation de la bouche et des muqueuses, ce qui peut ainsi engendrer des inconforts et de l’inflammation dans la cavité buccale lorsqu’il est consommé en poudre, à l’état naturel, ou encore en infusion, par exemple.

Étant un puissant anticoagulant, plus efficace encore que l’aspirine, le gingembre peut inhiber la coagulation du sang. N’en consommez donc pas si vous prenez des médicaments pour éclaircir le sang en raison d’un risque accru d’ecchymoses ou de saignements. De la même façon, si vous souffrez de maladies cardiaques, il est très dangereux d’en consommer.

Lire aussi:  Bien-être : le sport est-il un moyen efficace pour perdre du poids ?

Par ailleurs, soulignons que la consommation du gingembre peut engendrer chez certaines personnes des maux de ventre, brûlures d’estomac, de la diarrhée et des inconforts intestinaux. Consommez-le avec modération si vous avez des intestins sensibles.

Eh bien, c’est fini pour aujourd’hui. Vous avez fait de nouvelles découvertes sur l’utilisation du gingembre on l’espère… Si c’est le cas, mettez-les en commentaires et si vous avez des ajouts pour nos lecteurs, vous serez gentils de les mettre également en commentaire ou écrire à notre rédaction pour des propositions de sujets à développer. [+228 992 610 37].

Votre Note
Cliquez pour noter ce post!
[Total: Average: ]

Tags
Afficher plus

Par Ornelia Ami AGBELITSE

Rédactrice Web / Stagiaire chez Ocean's News

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Désactivez votre bloqueur de publicité

Pour une navigation optimale sur notre site, veuillez désactiver votre bloqueur de publicité.