Actualité

Coronavirus : Kem Senoua, premier africain à se remettre du virus

Kem Senoua, un étudiant camerounais vivant dans la ville chinoise de Jingzhou a été le premier africain à contracter le coronavirus en Chine. Il est aussi le premier à montrer des signes de rétablissement du virus.

Kem Senoua Pavel Daryl est le premier africain à être atteint par le coronavirus qui a déjà fait près de 2000 victimes en Chine. Il a confié à la BBC n’avoir jamais eu l’intention de revenir en Afrique en étant malade, même si cela lui était possible. « Quoi qu’il arrive, je ne veux pas ramener la maladie en Afrique », a-t-il déclaré.

MAGAZINE OCEAN'S NEWS

Quoique le contexte fut quelque peu différent, attrapé le coronavirus a rappelé à Kem Senoua l’époque où il a contracté la malaria dans son enfance au Cameroun. Il faisait de la fièvre, il souffrait d’une toux sèche et montrait d’autres symptômes ressemblant à ceux de la grippe. « Quand je suis allé à l’hôpital pour la première fois, je pensais à ma mort et à la façon dont je pensais qu’elle allait se produire », a-t-il affirmé.

Admis dans un hôpital local chinois, Ken Senoua a été mis en quarantaine pendant 13 jours pour éviter d’autres contaminations du coronavirus. Il a été soigné avec des antibiotiques et des médicaments généralement utilisés pour traiter les patients atteints du VIH. Après deux semaines de soins, il a commencé à montrer des réponses positives des traitements contre le virus. Le scanner n’a montré aucune trace de la maladie, faisant de lui, la première personne africaine connue comme étant infectée par le coronavirus. Mais surtout la première personne à se rétablir.

Lire aussi:  Coronavirus : le Togo réceptionne 16 tonnes de matériel médical

Les frais médicaux de Kem Senoua, dans cette lutte contre le coronavirus, ont été couverts par l’État chinois. L’étudiant camerounais de 21 ans reste toutefois en quarantaine pendant 14 jours dans son dortoir universitaire.

L‘Égypte est connue comme étant le premier pays africain à enregistrer un cas de coronavirus. Les professionnels de la santé préviennent que les pays dont les systèmes de santé sont plus faibles auront du mal à faire face à une éventuelle épidémie de la maladie.

Rappelons que le coronavirus a déjà tué plus de 1770 personnes et infecté plus 72 000 personnes principalement en Chine. Kem Senoua est pour le dire ainsi, l’un des rares miraculés de la maladie.

Source : bbc afrique

Votre Note
Cliquez pour noter ce post!
[Total: 0 Average: 0]
Tags
Afficher plus

Paul AMEGNAGLO

Rédacteur Web / Reporter chez Ocean's News

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer