fbpx
Actualité

Coronavirus en Afrique : le Gabon, le Sénégal, le Burkina, le Rwanda… ferment leurs écoles et universités

Déclaré de pandémie par l’OMS, le coronavirus continue par faire des misères aux quatre coins du monde. L’Afrique longtemps épargnée fait aujourd’hui partie des pays où l’on enregistre de plus en plus de cas. Face à cette situation, nombreux sont les pays qui prennent des mesures pour contenir la propagation du virus.

Nul ne peut ignorer les dégâts que causent aujourd’hui le coronavirus dans le monde. Cette maladie mortelle qui provoque de la fièvre, de la toux et des problèmes respiratoires, se répand dans le monde entier. Elle a déjà touché un peu plus de 170 000 personnes dont près de 800 contaminations en Afrique.

Les scientifiques ont confirmé qu’il faut en moyenne cinq jours pour que les personnes commencent à présenter les symptômes du coronavirus. Le virus a déjà fait plus de 5 300 morts, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles vendredi à 17H00 GMT.

OCEAN'S NEWS N°15

Même si l’Afrique est plutôt épargnée par rapport au reste du monde, plusieurs pays ont jugé bon de fermés entre autres, leurs frontières, écoles et universités à l’instar du Sénégal, du Burkina, du Rwanda et du Gabon.  

Le Gabon ferme ses écoles et limite les visas touristiques

Depuis le vendredi 13 mars, le Gabon a pris des mesures pour lutter contre le nouveau coronavirus, dont la fermeture pour deux semaines des établissements scolaires et l’arrêt d’attribution de visas touristiques pour les zones touchées par la pandémie.

Dans un communiqué publié par le gouvernement gabonais, il explique que cette décision a été prise « pour prévoir toute épidémie dans le pays et protéger les populations ». Tous les établissements scolaires sont donc fermés dans le pays jusqu’au 30 mars. Les rassemblements de plus de 50 personnes sont interdits. Les bars et les boîtes de nuit sont également fermés « jusqu’à nouvel ordre ».

« L’attribution de visas touristiques est suspendue en provenance des zones les plus infectées, à savoir l’Union européenne, la Chine, la Corée du Sud et les États-Unis », indique le communiqué.

Lire aussi:  Togo : l’Institut National d’Hygiène s’invite à Kara

Le Sénégal

Samedi 14 mars 2020, le gouvernement Sénégalais a décidé de fermer les écoles et universités du pays pour trois (03) semaines, à compter du 16 mars. L’annonce a été faite par Son Excellence Macky Sall, président de la République du Sénégal, le samedi 14 mars 2020.

Ces mesures font suite à l’apparition d’un foyer de transmission communautaire à Touba. Dans le cadre d’un plan d’urgence, les autorités sénégalaises ont prévu le déploiement d’hôpitaux mobiles et l’acquisition de moyens de réanimation.

« J’ai décidé (…) de l’interdiction pour une durée de 30 jours de toutes les manifestations publiques sur l’ensemble du territoire national. »

Macky Sall.

Ces mesures comprennent également « les manifestations prévues dans le cadre de la fête nationale du 4 avril, la suppression de l’accueil des bateaux de croisière, le renforcement systématique des contrôles sanitaires au niveau des frontières terrestres, aériennes et maritimes ainsi que les formalités nationales pour le pèlerinage 2020 aux lieux saints de l’islam et de la chrétienté. »

Macky Sall.

Le président Sénégalais a lancé également un appel à tous les leaders religieux à accompagner le gouvernement dans la mise en œuvre des mesures prises.

Le Burkina

Tout comme le Sénégal, c’est au soir du samedi 14 mars que le Burkina a annoncé la fermeture de ses écoles pour une quinzaine de jours, afin de contrer le coronavirus qui touche désormais 7 personnes et une dizaine de cas suspects dans le pays.

« Au regard de l’évolution de la pandémie du coronavirus au Burkina Faso, le gouvernement décide de la fermeture des établissements d’enseignement préscolaires, primaires, post-primaires, secondaires, professionnels et universitaires, du lundi 16 au mardi 31 mars 2020 sur toute l’étendue du territoire national », indique un communiqué officiel.

Lire aussi:  Togo : Peniel Mlapa fait un don de kits pour lutter contre le coronavirus

La reprise des activités pédagogiques le 1er avril, dépendra de l’évolution de la situation, précise la même source.

Le Rwanda

Le Rwanda a enregistré son premier cas confirmé de coronavirus samedi 14 mars 2020. C’est un ressortissant indien arrivé dans le pays la semaine dernière. « Un Indien arrivé de Bombay le 8 mars 2020 a été testé positif au coronavirus », avait indiqué le ministère rwandais de la Santé, vendredi 13 mars 2020.

Deux (02) jours après l’officialisation de ce premier cas, le ministère de la Santé, dans un communiqué a annoncé la fermeture des écoles, universités et lieux de cultes dans tout le pays. Cette mesure a pris effet dimanche 15 et ce pour deux semaines.

« Ces nouvelles mesures sont mises en œuvre pour renforcer la capacité du pays à atténuer le risque de transmission du coronavirus. Dans la mesure du possible, les employés doivent être autorisés à travailler à domicile en collaboration avec leurs employeurs », précise le communiqué.

« Les grands rassemblements tels que les mariages et événements prévus dans cette période devront être reportés », poursuit le communiqué.

Par contre, les entreprises et les restaurants continueront à fonctionner, à conditions qu’une distance d’au moins un mètre soit observé entre les employés / clients, en évitant les déplacements inutiles, et en veillant à ce que les transports publics ne soient pas surchargés.

En dehors du Sénégal, du Burkina, du Gabon et du Rwanda, l’Afrique du Sud, le Kenya, le Tchad ou encore le Cameroun ont pris certaines mesures pour éviter la propagation du virus.

Votre Note
Cliquez pour noter ce post!
[Total: 1 Average: 5]
actualité du COVID19 au togo
Tags
Afficher plus

Par Aimé APEDOH

Directeur de Publication de Ocean's News

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer