ActualitéMusique

Music : des groupes tentent de boycotter le concert de Fally Ipupa à Paris

Le 28 février 2020, Fally Ipupa se produira à Accor Hotels Arena à Paris. Un concert qui est pour le moment menacé par un groupe de la diaspora congolaise.

L’artiste musicien congolais Fally Ipupa est en train de se préparer pour donner un concert grandiose dans 3 jours à Paris. Mais la menace qui plane sur le concert laisse à croire que le spectacle n’aura pas lieu.

Depuis plus de 16 ans, les artistes congolais voient leurs concerts boycotter à l’étranger par des groupes d’opposants dénommé « les combattants ». C’est l’exemple des concerts de Watanabe, Werrason, JB Mpiana, Papa Wemba, Koffi Olomide, ou encore Ferré Gola qui ont été annulés ces dernières années par le simple fait que les « combattants « étaient durement contre.

Une situation critique qui a obligé la star de la rumba congolaise à prendre position. « Cela fait plus de dix ans que je suis écarté des scènes françaises », affirmait Fally, début février, dans les colonnes de nos confrères de Jeune Afrique.

Même si la menace de ces groupes radicaux plane sur le concert de Fally Ipupa, ce dernier reste plus que déterminé à aller jusqu’au bout. Aussi, a-t-il lancé un message aux combattants en ces termes : « J’ai joué à Beni et à Butembo devant un public important, j’ai offert une ambulance à Bukavu. La musique est jouée à Beni, des bars fonctionnent sur place, malgré les tueries. Je ne pense pas que quelqu’un qui n’a jamais été à Beni peut prétendre aimer cette population plus qu’une personne qui a déjà fait des actions là-bas. Vous ne pouvez pas rester devant votre ordinateur à 8 mille km de là où se produit les faits, pour prétendre aimer cette population meurtrie. Ça, c’est se moquer d’eux ».

Lire aussi:  Coronavirus : Après le Maroc, le Bénin rend obligatoire le port de masque

Furieux, le chanteur congolais est allé plus loin : « Les “combattants” empêchent les chanteurs qui viennent de Kinshasa de se produire en Europe parce que ces derniers sont faibles. Qu’ils essaient d’empêcher les concerts des artistes comme Maître Gims, Dadju, Hiro, et d’autres qui sont aussi Congolais pour qu’on voie la suite. Laissez venir les mélomanes qui veulent écouter la musique ce vendredi 28 février à Accor Hotels Arena, c’est aussi la démocratie. Là où votre liberté s’arrête, commence celle de l’autre. Vous avez le droit de ne pas assister à mon concert… ».

Rappelons qu’en juin 2017, Fally Ipupa devait se produire sur la scène parisienne de La Cigale, avant que la préfecture de Paris ne décide d’annuler le concert, effrayée par les éventuels débordements des « combattants ».

Source : jeuneafrique ; adiac congo

Votre Note
Cliquez pour noter ce post!
[Total: Average: ]

Tags
Afficher plus

Par Ocean's News

La rédaction du magazine Ocean's News est composée de Journalistes et Rédacteurs Web Togolais avec des correspondants dans certains pays d'Afrique : +228 9221 3818 / contact@oceans-news.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Désactivez votre bloqueur de publicité

Pour une navigation optimale sur notre site, veuillez désactiver votre bloqueur de publicité.