Actualité

Ouganda : des habitants mangent les criquets pèlerins

En Ouganda, dans le district de Kitgum, dans le nord du pays, les habitants ont décidé de manger les criquets pèlerins qui ont ravagé leur récolte.

L’agence de presse Uganda Radio Network (URN) a révélé que les habitants du district de Kitgum consomment les criquets pèlerins qui ont envahi leurs champs. Selon l’agence, ce serait pour eux une source alternative de nourriture.

Des habitants ont déclaré qu’ils faisaient frire les criquets pèlerins après les avoir fait bouillir et sécher. « Quand ils arrivent, ils sont attrapés, bouillis, séchés et frits avant d’être servis aux enfants et même aux adultes. Nous avons actuellement peu de nourriture à cause de la mauvaise récolte de l’année dernière… », a repris le journal Observer.

Le journal a également publié des photos montrant des habitants en train de préparer les criquets pour la cuisson.

Des habitants Ougandais mangent les criquets pèlerins qui détruisent leurs cultures

Toutefois, quelques personnes se font du souci pour d’éventuels problèmes sanitaires liés aux pesticides pulvérisés dans les zones envahies. Le gouvernement ougandais a, en effet, pulvérisé des pesticides pour tenter de freiner la propagation des criquets.

Christine Abalo, une habitante du village de Gogo et mère de 5 enfants, a confié à l’URN qu’elle avait décidé de goûter aux criquets pèlerins pour en connaître la délicatesse. Les personnes âgées leur auraient dit qu’ils étaient comestibles.

Lire aussi:  Bénin : l’ignoble assassinat d’une fillette de 7 ans secoue tout le pays

Une autre habitante, Beatrice Alanyo, a déclaré avoir attrapé jusqu’à deux bassins de criquets. Elle attend le verdict des responsables du district pour savoir si les criquets pèlerins peuvent être consommés à cause des pulvérisations en cours.

Le responsable du contrôle des vecteurs dans le district de Kitgum, M. John Bosco Komakech, a dit à l’agence de presse que la consommation de criquets pèlerins n’est pas nuisible à la santé. Les criquets capturés par les habitants n’ont pas encore été pulvérisés selon lui.

Les médias locaux en Somalie ont montré des habitants de la ville d’Adodo, dans le centre du pays en train de faire frire les criquets et les manger avec du riz et des pâtes.

Les criquets pèlerins ont traversé jusqu’ici neuf pays africains où ils n’ont que désolation pour les agriculteurs. Cette invasion a été décrite comme étant la pire depuis 25 ans.

Source : bbc afrique

Votre Note
Cliquez pour noter ce post!
[Total: Average: ]

Tags
Afficher plus

Par Paul AMEGNAGLO

Rédacteur Web / Reporter chez Ocean's News

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Désactivez votre bloqueur de publicité

Pour une navigation optimale sur notre site, veuillez désactiver votre bloqueur de publicité.