EntrepreneuriatPortrait

Portrait : Elisabeth APAMPA, hier artiste, aujourd’hui animatrice radio confirmée !

Elisabeth APAMPA est tout ce que l’on peut qualifier de personne d’exception. Elle a su trouver son chemin et se faire un nom dans un univers qui n’est pas évident pour la gent féminine.

Elisabeth APAMPA est née un 05 février à Bé-Kpota, un quartier populaire de Lomé, capitale Togolaise, situé sur la lagune, à l’est de la ville où elle a grandi. Elle est née d’une mère commerçante et d’un père comptable aux origines nigérianes. Entrepreneure, animatrice radio et promotrice d’événements culturels, elle est titulaire d’un BTS action commerciale force de vente et d’une licence en communication et relations publiques.

Partie pour une carrière musicale

Grande amoureuse de la musique depuis son enfance, Elisabeth APAMPA a fait ses premiers pas en interprétant des chants des icônes de la musique du Togo et d’ailleurs. Pétrie de talents, elle s’illustrera en tant que chanteuse, auteur-compositeur-interprète. Sollicitée dans les orchestres et chorales, la jeune Elisabeth lance en 2009 un single avec le groupe « R5 ». En 2012, elle mit en place une unité musicale connue sous le nom de « tapis rouge » avec laquelle elle a presté sur beaucoup de scènes dans son pays et dans bien d’autres pays africains.

De spectacles en spectacles, Elisabeth APAMPA est remarquée un après-midi sur scène lorsqu’elle interprète  l’« Histoire banale » dans le rôle de la chanteuse Kezita au côté du chanteur Seck. On lui propose alors de faire de la radio grâce à son charme vocal, une occasion qu’elle saisit sans hésiter. Une nouvelle aventure débutait ainsi pour elle.

Aujourd’hui, femme de média reconnue

Lire aussi:  Portrait : Patrice Motsepe, le milliardaire sud-africain qui se présente au poste de président de la CAF

C’est au sein de la radio Zéphyr que débute et se poursuit l’aventure de cette jeune femme de média considérée comme l’une des meilleures de sa génération. Elle intègre l’équipe de la radio Zéphyr et devient quatre mois plus tard l’animatrice de l’émission Croisière. Une émission qui, avec le temps, est devenue la plus écoutée les après-midi sur la bande Fm.

Dès lors, elle devient une voix de luxe et ne fera qu’enchainer les émissions les unes plus innovantes que les autres. Elle a ainsi construit une carrière efficace à la radio Zéphyr et comme elle le dit si bien dans une interview accordée à la rédaction du magazine Ocean’s News. « A Zéphyr, je suis finalement dans la meilleure famille et je construis une vraie carrière professionnelle, solide durable et de qualité ». Elle est à ce jour la chef d’antenne et des programmes de Radio Zéphyr Fm.

« Faire bien son travail force le respect de tous et c’est juste cet honneur que je décroche petit à petit. Oui le processus n’est même pas bouclé, j’affronte chaque jour des réalités de la vie pour construire le rêve voulu tant sur le plan professionnel, qu’associatif. Pour être là, ce sont des sacrifices, le sommeil est faible, je travaille assez et j’arrive à tenir par passion et quand on aime ce qu’on fait on est plutôt payé pour un travail de plaisir. Donc le secret pour y arriver, c’est croire en soi, ne pas abandonner, et produire de bons résultats. »

Elisabeth APAMPA

Une grande passionnée

Lire aussi:  Evelyne Ndabaneze, l’entrepreneure burundaise qui s’impose en Côte d’Ivoire avec Abidjan4you

« Je suis passionnée d’art et culture, femme de média qui apporte quand l’appel est reçu des aides à ses paires surtout jeunes filles, femmes veuves et enfants délaissés », nous dit-elle. Humaniste, notre animatrice est aussi promotrice de spectacles. Ayant à cœur d’aider sa communauté, elle lance en 2016 le projet associatif « Sourire Ensemble ». Axée sur plusieurs projets sociaux, l’association « Sourire Ensemble » se donne pour mission d’aller vers les jeunes filles, femmes veuves et les enfants pour apporter des dons et formations. Seule au départ, beaucoup d’autres personnes la rejoindront plus tard.

Sa passion pour l’art et la culture l’a conduite à promouvoir des spectacles live musique dans la rue, la seule femme d’ailleurs qui à ce jour ait osé le faire au Togo. Elle est en effet la promotrice des spectacles « Festival boire manger » et « Banlieue musique ». Elle est aussi la promotrice du spectacle « Ma rue, Ma musique » qui se passe en pleine rue et qui tient dans le temps. Elisabeth APAMPA nous donne d’amples informations au cours de notre interview. « C’est un gros projet qui vise à avoir un festival puissant des musiques urbaines au Togo, et la promotion des arts de rue est un point central fédérateur sur lequel on se base pour agrémenter le volet promotion et formation des artistes et notre volet social c’est soutenir et former les enfants, surtout les enfants de rue. »

Le festival « boire manger » se passe également en pleine rue et s’est retrouvé couplé au projet « Banlieue musique », l’idée étant de mettre en avant les artistes des zones non connues. « Ses artistes qui n’ont aucun soutien, qui n’ont jamais fait de scène et au cours du festival Boire Manger ils ont la chance d’avoir une production de leurs premières œuvres artistiques ; s’ils en ont déjà, ils bénéficient d’idées et d’accompagnements en stratégie promotion musicale média. Mais tout ceci ne peut se faire en grand sans moyen donc je le fais doucement et si Dieu le permet on rencontrera des décideurs pour booster notre secteur Art & culture. Le festival Boire Manger est piloté par Sourire Groupe et avec ma sœur aînée avec son bar Déborah on collabore. »

Lire aussi:  Togo : Beauty Nap lance la gamme de produits “Lewa”

Un parcours très enrichissant d’une dame qui ose et s’impose par son ardeur au travail et qui mérite bien qu’on s’appesantisse sur son parcours exceptionnel toujours en pleine floraison.

 « La vie est courte, prenez soin de vous et de votre famille car c’est bien ça le plus important en fin de compte. Travaillons et trouvons le temps de profiter des proches, ils ne seront pas là pour toujours et même nous ! Restons jeunes à tous les âges, aimables et humbles. » 

Elisabeth APAMPA

Portrait

Votre Note
Cliquez pour noter ce post!
[Total: Average: ]

Par Aurélie SANHOUIDI

Rédactrice Web / Correspondante de Ocean's News à Ouagadougou (Burkina-Faso)

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *