MAGAZINE OCEAN'S NEWS No 13: Disponible en téléchargement gratuit.

Actualité

Togo : retour sur la soirée apothéose de la 6e édition du Festival Émergence

Retour sur la soirée apothéose de la 6e édition du Festival Émergence

Quoique dans une salle sombre, la soirée apothéose de l’édition 6 du Festival Émergence a été riche en couleurs. Elle s’est tenue le 13 novembre 2019 à Lomé. Projection de films et remise de prix aux différents lauréats ont fait les grandes lignes de cette soirée.

C’est dans une ambiance festive que s’est déroulée la soirée apothéose de l’édition 6 du Festival Émergence. Acteurs, réalisateurs, scénaristes, différentes personnalités des médias et amoureux du 7e art se sont rassemblés à Canal Olympia Godopé pour cette soirée apothéose de la célébration du film africain.

Le palmarès

38 films étaient en compétition pour 8 prix au cours de cette édition 6 du Festival Émergence. Le jury, composé de l’acteur Gustave Sorgho (Président du jury), de la réalisatrice Marion Poizeau, de l’actrice Rosemonde Assogba et du directeur de festival belge André Ceuterik, a eu la titanesque responsabilité de choisir les films les plus méritants de cette compétition.

Leur choix s’est finalement porté sur le film nigérien « Le mil de la mort » de Jaloud Zaïnou Tangui pour le prix de la Meilleure Fiction. Le prix du Meilleur Film Documentaire est revenu au réalisateur Ghanéen Godstime Mensah-Nab pour son film « Up In Alms ». Ces deux premiers prix étaient accompagnés de trophées et d’une enveloppe de 500.000 F, chacun.

L’édition 6 du Festival Émergence a vu primer cinq autres films dont le prix du Meilleur scénario décerné à « Ma coépouse bien aimée » de la Sénégalaise Angèle Dabiang, choisi à l’unanimité par le jury. « Love Maker », le film d’animation du Togolais Boris Kpadenou a été le Coup de Cœur du Jury. Le Congolais Michael Gandoh a vu son film « Une pour tous » primé en tant que Meilleure Création Documentaire.

Le prix de la meilleure interprétation féminine a été attribué à Abibata Maïga dans le film malien « Kuma » de Hawa Aliou N’diaye. Et la version masculine du même prix est revenue à Ngalandou Faye pour son interprétation dans le film sénégalais « Goom Bi » réalisé par Moly Kane.

Le prix de la marraine, Mme Mimi Bossou-Soedjede, a été attribué à Jeannine Bessoga pour son interprétation dans le film « Rebelle » du Togolais Mos JC Ekoue.

La nuit de la série Africaine

Plusieurs séries africaines ont été projetées au cours de cette soirée apothéose de l’édition 6 du Festival Émergence. Entre autres la nouvelle série Togolaise, « Oasis » de la scénariste togolaise Madie Foltek, réalisée par Angela Aquereburu & Jean-Luc Rabatel et coproduite par Canal+ et Yobo Studios, « Les coups de la vie » réalisé par l’ivoirien Olivier Koné ou encore « La saga des branchés » réalisé par la Togolaise Carole Sim.

Acteurs, cinéastes et participants s’expriment

La soirée n’aurait pu se terminer en beauté sans l’avis de quelques personnes clés. La rédaction du magazine Ocean’s News est partie à leur rencontre pour recueillir leurs différents avis et impressions.

Pour la marraine de cette édition, il s’agit d’encourager les jeunes réalisateurs et acteurs Togolais. Elle a tenu à lancer un appel à l’aide aux autorités Togolaises en faveur de la jeunesse.

« Je crois au cinéma Togolais, je crois aux jeunes qui se lancent dans ce domaine au Togo. Je les encourage vivement et je voudrais plaider leurs causes auprès de notre gouvernement pour que l’accompagnement soit plus consistant parce qu’ils en ont besoin. Nous avons été à la traîne très longtemps mais il est temps, au vu de tout ce qui se fait, qu’on les encourage. J’ai regardé les films en compétition, j’ai regardé surtout les films togolais, les acteurs, la réalisation et j’avoue qu’ils se battent. Malgré le peu de moyens qu’ils ont, nos réalisateurs arrivent à sortir de très beaux films. Je crois que dans quelques années, en Afrique quand on parlera cinéma, on fera mention du cinéma togolais. J’y crois fortement et je les encourage », a déclaré Mme Mimi Bossou-Soedjede, Directrice des Maisons TV5Monde.

 Mme Mimi Bossou-Soedjede, Directrice des Maisons TV5Monde reçoit un trophée de reconnaissance des de  Joël Tchedre, promoteur de l'événement
Mme Mimi Bossou-Soedjede, Directrice des Maisons TV5Monde reçoit un trophée de reconnaissance des de Joël Tchedre, promoteur de l’événement

—-

L’acteur Gustave Sorgho, président du jury de cette édition a pour sa part tenu à louer la qualité des films qu’il a eus à regarder sur le festival. « La qualité des films que nous avons eus à recevoir, a fait qu’on avait des maux de tête pour faire le choix. Quand on regarde dans l’ensemble, on sent que le niveau est vraiment bon. Le niveau est tellement bon que je crois que nous sommes sur la bonne lancée en ce qui concerne les films au niveau du cinéma au Togo », a-t-il soutenu. « Je suis vraiment content parce que, et le public, et les hommes du métier ont pris vraiment à cœur que le cinéma est un élément clé de sensibilisation du public. Et je sens que ça va crescendo, c’est un dynamisme qui m’émerveille beaucoup », a-t-il poursuivi.

—-

Aimée Akakpo-Toulan, actrice comédienne, incarnant le rôle de “Essé” dans la série togolaise « Oasis », a tenu à féliciter le promoteur du festival. « Je tiens à féliciter Joël Tchedre pour l’effort qu’il fait pour le cinéma togolais à travers le Festival Émergence. Il y a eu des changements, il y a de l’évolution à chaque édition et franchement chapeau à lui. Je lui souhaite le meilleur pour Émergence », a-t-elle affirmé.

—-

« Le festival est passé tellement vite que je l’ai trouvé court. J’étais à la soirée d’ouverture et aujourd’hui nous voilà à la soirée apothéose. Il y a eu de belles choses, des choses vendables, des choses qui louent l’Afrique, qui louent le Togo et j’en suis fier. Je suis tout naturellement content de participer à ce festival », a confié David Mawuto, un festivalier.

Notons que l’édition 6 du Festival Émergence s’est tenue en cinq (05) jours, avec des projections de plus d’une quarantaine de films, et plus d’une dizaine de pays participants.

About author

Rédacteur Web et Reporter chez Ocean's News
Related posts
Actualité

Togo : le CHU Sylvanus Olympio soutenu par le corps de menuiserie d'Agbalépédo

ActualitéDossiers

Une « Oasis » dans le quasi désert du cinéma togolais

ActualitéDossiers

Togo : notre top 5 des événements ayant marqué l’univers culturel togolais en 2019

Actualité

Burkina Faso : neuf policiers poursuivis par la justice

Inscrivez-vous à notre newsletter et soyez les premiers informés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.