Dernière parution: Ocean's News No 12  (Version PDF)

La Conférence Choisis La Vie

ActualitésSport

Football: Paul Put radié à vie pour corruption par la Féguifoot

Paul Put lourdement puni pour corruption

Limogé il y a à peine un mois de son poste de sélectionneur du Syli National, Paul Put est interdit à vie de toute activité relative au football, affirme un communiqué de la Féguifoot.

Il a été prononcé à l’encontre de Paul Put une interdiction à vie de toute activité relative au football. La Fédération guinéenne de football (Féguifoot) a pris cette décision un mois après qu’elle a limogé Put pour des résultats insatisfaisants à la Coupe d’Afrique des nations (CAN).

Put est reproché d’avoir enfreint le code d’éthique et le code de discipline de la Féguifoot (Fédération guinéenne de football). Le technicien belge a dirigé l’équipe nationale guinéenne de mars 2018 à 16 juillet 2019 et a été éliminé aux huitièmes de finale de la CAN.

Son limogeage survenu le mois dernier a eu lieu dans un “climat de méfiance”, selon la Fédération guinéenne de football. Paul Put a démenti tout acte de corruption et dit être victime du “racket” d’un membre du comité exécutif de la Féguifoot.

Lire aussi:  Togo: Dédicace ce 8 juin du roman « Des larmes au crépuscule » de Steve Bodjona

« J’ai subi des pressions d’une seule et même personne, j’ai été racketté par le premier vice-président » de la Fédération guinéenne de football, Amadou Diaby, a-t-il réagi dans un communiqué.

Des excuses publiques

« Je n’ai jamais, au grand jamais, racketté qui que ce soit, ni un joueur, ni un membre de mon staff. Tout est faux, archi-faux”, a déclaré Put, disant être “l’objet de beaucoup de diffamations, de mensonges et de bêtises sans commune mesure”.

« J’exige des excuses publiques de ceux qui ont porté atteinte à mon honneur. Ces mensonges ont terni mon image et je ne resterai pas les bras croisés », a-t-il averti.

Amadou Diaby, lui, s’est vu infliger par la commission d’éthique de la Féguifoot une interdiction de sept ans – dont cinq ans ferme – d’exercer toute activité liée au football. Il écope aussi d’une amende de 25 000 euros.

Amadou Diaby est mis en cause pour “son rôle dans la perception d’une commission de 10% sur le salaire” du sélectionneur, selon la Fédération guinéenne de football. Ses avocats dénoncent la décision de la Féguifoot et demandent à l’organisation sportive de fournir les preuves de ce qui lui est reproché, selon des médias guinéens.

Lire aussi:  CHAN 2020: les Eperviers locaux assurent face au Bénin

Ancien entraîneur de Lokeren et du Lierse, en première division belge, Paul Put avait été radié en Belgique pendant trois ans pour avoir truqué des matchs en 2004-2006. Il avait ensuite entamé une nouvelle carrière en Afrique et au Proche-Orient, où il a entraîné la Gambie, le Burkina Faso, la Jordanie et le Kenya avant de rejoindre la Guinée.

Source : BBC

Facebook Comments

Foire Internationale du livre de Lomé 2019

About author

La rédaction du magazine Ocean’s News est composée de Web-Journalistes et de rédacteurs web passionnés par l’écriture. contact@oceans-news.com
Articles similaires
Actualités

LDC/2e tour: l’ASCK accrochée par l’As Vita Club

ActualitésSport

Football : Serey Die annonce sa retraite internationale avec les Éléphants

ActualitésSport

Le Rwanda candidat pour l'organisation des championnats du monde de cyclisme de 2025

ActualitésEntrepreneuriat

Prix Africa Netpreneur Prize: les Togolaises Aimée Abra Tenu Lawani et Lucia Allah-Assogba retenues dans le Top 50 pour la finale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *