fbpx
Actualité

Ghana : une infirmière violée et tuée, plusieurs voix se lèvent pour réclamer justice

Au Ghana, le corps sans vie d’une infirmière violée suscite une vague d’indignation dans le pays. La population réclame justice et une condamnation immédiate des auteurs de cet acte.

Ruth Ama Eshun, 30 ans a été violée et tuée par des personnes inconnues à Ayuom, près de Kumasi, la deuxième plus grande ville du Ghana.

Vue pour la dernière fois alors qu’elle rentrait du travail le 3 février 2020, son corps sans vie a été découvert le lendemain à environ 100 mètres de son domicile. La police affirme avoir ouvert une enquête sur cet acte monstrueux qui a suscité l’indignation dans le pays.

OCEAN'S NEWS N°15

Plusieurs voix se sont levés pour dénoncer ces actes de viol qui deviennent de plus en plus fréquents sur le continent.

L’Association des infirmières et sages-femmes du Ghana, un groupe auquel appartenait la défunte, a qualifié cela d’acte « inhumain. »

Le groupe a déclaré que la police devrait « enquêter sur cette affaire urgemment et traduire les auteurs en justice. »

Votre Note
Cliquez pour noter ce post!
[Total: Average: ]
actualité du COVID19 au togo
Lire aussi:  Ghana : suspension des frais d’atterrissage sur les aéroports du pays
Tags
Afficher plus

Par Ocean's News

La rédaction du magazine Ocean's News est composée de Journalistes et Rédacteurs Web Togolais avec des correspondants dans certains pays d'Afrique : +228 9926 1037 / contact@oceans-news.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer