Mode

Bénin : Kobourou Fashion Awards 3, du beau, du chic, du glamour

Le beau, le chic, l’élégance, le glamour et le professionnalisme, ces mots résument point par point la 3e édition du festival Kobourou Fashion Awards. Elle a eu lieu du 10 au 15 avril 2019 à Parakou (Bénin) consacrée au thème « Mode vecteur d’intégration africaine. »

La 3e édition du festival Kobourou Fashion Awards a été une réussite du point de vue organisationnel, de la qualité mais aussi de la mobilisation. De seize (16) pays attendus, c’est finalement quinze (15) délégations d’Afrique et d’Europe qui ont foulé le sol de la cité des Kobourou pour rendre cet événement unique au bon sens du terme.

En dehors de toutes les activités qui ont donné vie à cette 3e édition du festival Kobourou Fashion Awrds (Action caritative, conférences-débats, visite touristique…), deux d’entre elles ont retenu l’attention des festivaliers et de la population de Parakou.

Il s’agit du concours Top model et jeune créateur et du grand défilé panafricain qui ont eu respectivement lieu les 12 et 13 avril. Au cours de cette dernière, de jeunes stylistes à l’avenir prometteur mais aussi des créateurs de mode confirmés ont eu l’occasion de dévoiler leurs savoir-faire à un public  très réceptif.

Entre  véritables  originalités, signatures  africaines  et attachement aux tendances, ce défilé s’est tenu dans le somptueux  cadre de l’hôtel Green Free Land, en présence de certaines autorités de la ville de Parakou, sans oublier la présence effective de Karrè Abdel Azizou, directeur de la société de transport Baobab Express et parrain de cette édition.

Porte ouverte au défilé !

Le défilé a été ouvert  par le styliste  Béninois Kwami’s création, vainqueur  du concours jeune créateur Kofa édition 2018. Il a présenté au public une collection très originale faite à partir d’un mélange de pagne et de tissus avec du blanc, du bleu et du violet comme couleur dominante.

Lire aussi:  Paul Hervé Elisabeth et le stylisme, une histoire d’amour

Une belle entame de la soirée qui laisse le public sur sa soif, impatient de découvrir la suite. Rosy création du Benin et Willi couture du Togo ont suivi. Puis, vient le tour du créateur Ghanéen Mesmè création. Avec sa collection ’’Kirikou’’, il a fait étalage de tout son savoir-faire en la matière et a su capter l’attention du public avec ses modèles.

« J’ai dénommé cette collection ’’Kirikou’’ faite à base du kenté, du pagne et du tissu pour dire à un jeune garçon et une jeune fille de toujours garder espoir en prenant l’exemple sur Kirikou. Kirikou est un enfant courageux et déterminé qui ne recule devant rien. Mon message à travers cette collection est donc de dire à tous les jeunes stylistes africains de prendre courage car au bout de l’effort se trouve la réussite », a expliqué Mesmè au micro du magazine Ocean’s News.

Place au deuxième tableau

Le deuxième tableau de ce défilé fut le tableau de la créativité, de l’originalité et de la satisfaction. Le public en a eu pour ses yeux. Des collections à couper le souffle par de jeunes stylistes pétris de talent, notamment Yatassaye couture de la Guinée Conakry avec sa collection ’’petit poids’’ ; un véritable chef-d’œuvre. 

«  Petit poids parle de la réalité que les mannequins vivent dans le secteur de la mode en Afrique : la souffrance, la médisance, les harcèlements… Je me suis focalisé sur les réalités de mon pays la Guinée Conacry. Mais, ces réalités existent un peu partout en Afrique. Les mannequins méritent d’être un peu plus considérés dans ce secteur. Et c’est à nous de mener ce combat. Voilà tout le sens de ma collection petit poids », nous a confié Yatassaye.

Collection Petit Poids de Yatasse Couture
Collection Petit Poids de Yatasse Couture

La collection petit poids a été faite à base de broderies sur du tissu en lin.

Lire aussi:  Nigeria : Yusuff Aina Abogunde, prince du Blackness

La collection black sport du styliste Burkinabè Ben Isac fut également l’une des attractions de cette belle soirée. Avec une combinaison de cuir et du sky, il a réussi à confectionner des complets polos en mode tenues de sport très appréciées par le public transporté dans un style occidental.

Un troisième tableau pour clôturer

Nous avons eu droit à un 3e tableau pour clôturer la soirée défilé de mode de la 3e édition du festival Kobourou Fashion Awards. Ce fut le tableau de l’expérience avec des stylistes professionnels : minimum cinq (5) ans dans l’univers de la mode. Le promoteur de l’événement  Hal Ebène, Titi Xenao et kamissoko de la côte d’Ivoire, Merveille couture du Gabon, Kréole Time de la Martinique et bien d’autres… Tous ces stylistes ont donné à voir la richesse de leur création.

Kobourou Fashion Awards
Paul Hervé, Kréole Time

La soirée fut également marquée par la délibération des résultats du concours Top model et jeune créateur Kofa 2019. Joie, pleur et déception se lisaient sur le visage des différents  candidats à l’annonce des lauréats. Gandaho Mélina, N’dah Freedah et Pakoundi Essorézam ont été les grands vainqueurs, respectivement meilleure jeune créatrice, top model Kofa 2019 (catégorie femme) et top model Kofa 2019 (catégorie homme).

Agée de 14 ans, Gandaho Mélina était la plus jeune styliste en lice pour le concours. Elle n’en revient pas après son sacre. « C’est une joie indescriptible qui m’anime. Ça n’a pas été facile de réaliser toutes ces tenues et de participer au concours. Il y a avait beaucoup de création et les vêtements des uns et des autres semblaient plus jolis. Ce sacre est pour moi le début d’une belle aventure dans l’univers de la mode », nous a expliqué la meilleure créatrice Kofa 2019.

N’dah Freedah, nouvelle égérie du Kofa ne nous cache pas non plus sa satisfaction. « Je suis très émue car je ne m’attendais pas à ce titre. Il y avait des concurrentes de tailles venues de différents pays et donc, ça été une très grande surprise quand le jury m’a désignée comme vainqueur. Je ne compte pas m’arrêter là, je suis encore jeune, et je pense aller très loin », a-t-elle laissé entendre à notre micro.

Kamissiko
Kamissiko

Même témoignage de sa dauphine, Paré Soraya qui dit avoir été « très contente de partager la même scène avec des mannequins d’autres pays. »

Lire aussi:  Togo : la styliste Aheba Koffi dévoile sa nouvelle collection ‘’Lovely Mother’’

Originaire du Togo, Pakoundi Essorézam, top model Kofa 2019 dans la catégorie des hommes compte conquérir d’autres horizons après cette première distinction dans sa jeune carrière de mannequin. « Difficile pour moi d’exprimer ce que je ressens en ce moment. Je tiens à remercier les organisateurs du Kofa pour cette opportunité. La prochaine étape sera d’aller vers d’autres horizons pour essayer de m’imposer et avoir encore des titres. »

En somme, l’édition 2019 du festival Kobourou Fashion Awards a sonné comme une édition de confirmation et de satisfaction, nous l’explique le promoteur. « Cette édition fut une édition de confirmation comme nous l’avons voulu, avec beaucoup de satisfactions. Je pourrai dire maintenant sans réfléchir par deux fois que Kofa peut s’inscrire sur la liste des meilleurs événements du Bénin. Nous avons réussi le pari de faire venir toutes ces délégations et leur permettre de vivre un bon séjour a été le plus important pour moi », a conclu Halil Abdoulaye.

PALMARES COMPLET DU KOFA 2019

Jeunes Créateurs Kofa 2019

Gandaho Mélina (Bénin)

RoukiFashion (Bénin)

DafFashion (Bénin)

Top Model Kofa 2019 – Catégorie femme

N’dahFreedah (Bénin)

Paré Soraya (Burkina-Faso)

SossafeyJoezère (Bénin)

Top Model Kofa 2019 – Catégorie homme

PakoundiEssorézam (Togo)

Foutouna Igor (Bénin)

Talinou Helmut (Bénin)

Votre Note
Cliquez pour noter ce post!
[Total: Average: ]
Interview avec Sefora Kodjo, Présidente du Conseil d'Administration de la Fondation SEPHIS

Par Ocean's News

La rédaction du magazine Ocean's News est composée de Journalistes et Rédacteurs Web Togolais avec des correspondants dans certains pays d'Afrique : +228 9221 3818 / [email protected]

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *