Actualité

Togo : comme les blessures intérieures, la Conférence Choisis La Vie est entrée dans les souvenirs

Eric Tchagou, Naïda Sambo et Noellie Panda sont ceux qui ont donné du ton à la deuxième et dernière partie de la première édition de la Conférence Choisis La Vie placée sous le thème : « Les blessures intérieures, et si on en parlait… »

Dans cette seconde partie de la conférence choisis la vie, Éric Tchagou, orateur surprise a dans son développement ôté les lunettes que la plupart des personnes blessées portent souvent. Pour lui, les blessures intérieures nous donnent des lunettes ou des manières de voir la vie qui font qu’on peut manquer des opportunités, des personnes ressources voire manquer notre destinée.

« Nous avons des capacités en nous qui ne peuvent pas sortir si nous ne sommes pas guéris », a-t-il déclaré. Il a ensuite, à l’aide d’une pomme, démontré comment nous sommes amenés à porter des fruits qui, à travers leurs graines, produiront toute une forêt.

Conférence choisis la vie
Vue partielle du public

Un bref temps de pause avec l’artiste de la chanson gospel Naïda Sambo qui s’est chargée de « remuer » la salle, et, vient le tour de Noellie Panda, la promotrice de la conférence choisis la vie de prendre le micro.

Dans son rôle de conseillère en relation d’aide, spécialisée en santé mentale, Noellie Panda a dans son exposé mis un accent particulier sur l’âme qui, selon elle, est un pont entre le corps et l’esprit. « L’âme est le domaine des émotions, des sentiments, des souvenirs, etc. Une âme obstruée ne peut donc pas produire des fruits sains et durables », a-t-elle lancé avant de rentrer dans le vif du sujet.

Noellie Panda a essentiellement insisté sur le fait de lâcher prise et de poser des actes dans une dynamique de guérison car selon ses dires, aucune guérison, transformation ni restauration n’est possible sans véritable prise de conscience.

Elle a bien parcouru les différents types de blessures intérieures comme l’ont fait les oratrices précédentes, en mettant spécialement l’accent sur le rejet. Mme Panda a continué en soulevant quelques caractéristiques des personnes sous le joug du rejet. Selon ellea, ces personnes sont reconnaissables d’après les critères suivants : « sensibles aux remarques, parlent peu et ne donnent pas d’opinion, doutent de leurs droits d’existence, cherchent constamment la validation », pour ne citer que ceux-là.

Pour espérer s’en sortir, Noellie Panda a donné certaines habitudes à bannir dans le processus de guérison notamment la projection, la compensation, le défoulement partiel, l’euphémisme, la rationalisation et le refoulement.

Cette première édition de la Conférence Choisis La Vie a refermé ses portes sur un talk-show qui a laissé la possibilité aux participants d’interagir avec les quatre panélistes au programme.

Approchée à la fin, la promotrice a laissé entendre à la rédaction du magazine Ocean’s News à quel point elle était satisfaite du déroulement de cette édition expérimentale.

« C’est pour moi une joie de voir cette conférence suscitée l’intérêt des uns et des autres. C’était un grand défi et un pari osé que mon équipe et moi sommes arrivés à relever. Et comme vous aurez pu le constater, les questions des participants ont prouvé à quel point le sujet est d’actualité et qu’il faut en parler », a-t-elle indiqué toute souriante.

Nouvelle parution du bimestriel panafricain Ocean's News

Ocean's News

La rédaction du magazine Ocean's News est composée de Journalistes et Rédacteurs Web Togolais avec des correspondants dans certains pays d'Afrique : +228 9221 3818 / contact@oceans-news.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *