Interview exclusive

Interview : « La défense des droits de l’enfant est une mission qui concerne toute la population », Edwige Apedo, promotrice du concours Miabe Djena

Il y a de cela un an, le site d’informations pour les droits des enfants www.djena.info a lancé le concours Miabe Djena à l’endroit des enfants togolais. Tous, sans distinction de sexe ni de races.

L’objectif du concours Miabe Djena selon Edwige Apedo, journaliste, animatrice à la radio Nana Fm et Directrice de publication de djena.info, est d’amener les enfants à parler de l’effectivité de leur droit dans les différentes localités.

À deux semaines de la deuxième édition de cet événement, la rédaction du magazine Ocean’s News a voulu en savoir plus sur cette initiative. Dans une interview qu’elle bien voulu nous accorder, la promotrice nous dit tout !

Lisez !

Ocean’s News : L’édition 2019 du concours Miabe Djena se tiendra le 15 juin prochain. Revenez un tout petit peu sur les motivations à lancer un tel événement ?

Edwige Apedo : La défense des droits de l’homme et celle des enfants en particulier a pris une nouvelle tournure dans la société. De plus en plus d’associations conjuguent leurs efforts pour assurer une défense efficiente des droits de l’enfant. Cependant, beaucoup reste à faire encore dans nos sociétés en Afrique et au Togo particulièrement. Conscient des enjeux, le site d’informations dédié aux droits des enfants, que nous avons lancé depuis 2016 a voulu mettre les enfants au cœur de la stratégie de la défense de leurs droits.

C’est dans cette optique que nous avons initié le concours « Miabe Djena », qui signifie « nos droits » en français. Nous voulons donc donner un créneau d’expression aux enfants. Et comme vous le savez, les enfants sont très souvent à l’aise dans l’art. C’est ce qui a motivé le choix des trois catégories à savoir : le dessin, poème et le chant.

Lire aussi:  Togo : la promotion 2018 des élèves de l’ESSAL baptisée « Promotion Antoine Afantchao Amedome »

Ocean’s News : De quoi s’agit-il exactement ? Quels sont les différentes épreuves auxquelles les candidats sont soumis ?

Edwige Apedo : C’est un concours de chant, poème et dessin qui porte sur la situation des droits de l’enfant au Togo. Il s’agit d’amener les enfants à parler de l’effectivité de leur droit dans les différentes localités afin que des actions soient menées pour la réussite de la lutte.

Pour nous, il est important d’offrir un cadre à ces petits êtres qui ne demandent qu’a vivre, qu’a s’épanouir de faire passer un message, lancer un cri de cœur ou encore de faire des recommandations à travers ce qui les définit le mieux, c’est-à-dire l’art et les activités récréatives. Trois catégories sont proposées durant le concours, le chant, le poème et le dessin.

Ocean’s News : Qui sont donc ces enfants éligibles à ce concours ?

Edwige Apedo : Tous les enfants dont l’âge est situé entre 7 et 17 ans, sans distinction de sexe ou de races sont concernés par ce concours. Cependant, ils doivent résider au Togo.

Ocean’s News : Comment peuvent-ils postuler ? L’inscription est-elle gratuite ?

Edwige Apedo : Les inscriptions sont reçues au siège de l’agence Light Com Lomé ou par courrier électronique sur djena.info@gmail.com. Nous avons voulu impliquer tous les enfants du territoire togolais et donc nous avons installé des points focaux dans les grandes villes qui sont nos relais sur place. Ils font le tour des écoles, des associations de défense des droits de l’enfant pour leur parler du projet, recueillir les œuvres et les centraliser. Ainsi nous avons reçu cette année des œuvres des enfants qui se trouvent à l’intérieur du pays. Pour preuve un enfant venu de Sokodé s’est imposé l’édition précédente. L’inscription est totalement gratuite. Le déplacement, la restauration et l’hébergement des sélectionnés pour la finale sont à la charge de l’organisation.

Lire aussi:  Togo : reprise des cours sur toute l’étendue du territoire national

Ocean’s News : Quels sont les points essentiels sur lesquels vous vous appuyez pour designer le vainqueur ?

Edwige Apedo : Il y a un jury composé d’un psychologue pour les enfants, un enseignant, un communicateur et d’un acteur de défense des droits de l’enfant qui prennent le temps d’éplucher les œuvres et de les évaluer afin de choisir une quinzaine d’œuvres les plus pertinentes. Les auteurs des œuvres retenues viennent à la finale présenter leur art afin de convaincre le jury. Ceci nous permet de nous assurer qu’ils sont réellement les auteurs des œuvres.

Ocean’s News : Le thème retenu cette année est : « Pour chaque enfant, le droit à avoir une enfance ». Pourquoi principalement ce thème ?

Edwige Apedo : La Convention internationale relative aux droits de l’enfant célèbre ses 30 ans cette année et cet anniversaire est placé sous le thème : pour chaque enfant, le droit à une enfance. Nous nous sommes également rangés sur ce thème pour notre deuxième édition.

Ocean’s News : Où se tiendra l’événement ?

Edwige Apedo : La Finale aura lieu le 15 juin à 14 heures à l’hôtel La Concorde. L’entrée est libre et gratuite.

Ocean’s News : Quelle sera la particularité ou les innovations apportées à cette deuxième édition ?

Edwige Apedo : Il n’y avait que deux catégories, le chant et le poème lors de la première édition. Cette année, nous avons innové en ajoutant le dessin.

Ocean’s News : Que gagneront les vainqueurs du concours Miabé Djena 2019 ?

Edwige Apedo : Les vainqueurs de chaque catégorie partiront avec :

1er: Trophée, 50% frais de scolarité, certificat de participation + gadgets

Lire aussi:  Interview : Ibrahim Sulayman, « conquérir le continent ! »

2e : Certificat de participation, 25% frais de scolarité + gadgets

Les autres participants : Certificat de participation+ gadgets

Ocean’s News : Nous sommes tous conscients que ce genre d’événements nécessite beaucoup de moyens. Quelles sont les différentes structures qui vous accompagnent financièrement sur ce projet ?

Edwige Apedo : La mobilisation des fonds pour un événement au Togo est toujours difficile. Mais nous essayons d’y arriver grâce à l’accompagnement de certaines structures dont l’Unicef Togo, qui est notre partenaire officiel. C’est un organe des Nations Unies chargé de la protection et de la défense de l’enfance. Nous comptons également sur le soutien des partenaires comme, Navitrans togo, Betsaleel-BTP, Fidelia Assurances, Youki, Togocel, et bien entendu Ocean’s News,  l’un de nos partenaires medias…

À tous ces partenaires nous disons merci. Et nous invitons les bonnes volontés à nous apporter leur soutien pour la réussite du Concours Miabé Djena pour le bonheur de nos enfants.

Ocean’s News : Nous sommes à la fin de cet entretien. Avez-vous un appel à lancer à l’endroit de la population togolaise.

Edwige Apedo : La défense des droits de l’enfant est une mission qui concerne toute la population. Un enfant qui a eu droit à son enfance, à un épanouissement est une bonne semence pour l’avenir du monde. Alors nous invitons parents et enfants à faire le déplacement de l’hôtel La Concorde (Adidoadin) le 15 juin pour la finale du concours Miabe Djena. Ensemble, redonnons un nouvel élan à la lutte !

Je vous remercie.

Propos recueillis par Aimé APEDOH

Votre Note
Cliquez pour noter ce post!
[Total: Average: ]

FI2L 2020
Tags
Afficher plus

Par Aimé APEDOH

Directeur de Publication de Ocean's News

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Désactivez votre bloqueur de publicité

Pour une navigation optimale sur notre site, veuillez désactiver votre bloqueur de publicité.