Dernière parution: Ocean's News No 12  (Version PDF)

La Conférence Choisis La Vie

Actualités

Togo : la pénurie d’essence à Lomé rend furieux les conducteurs de Taxi-motos

la pénurie d’essence à Lomé rend furieux les Taxi-motos

Lomé, la capitale togolaise, vit depuis jeudi 12 septembre une pénurie d’essence. On peut apercevoir encore ce vendredi plusieurs personnes traînées leurs motos en ville à la recherche d’un point d’approvisionnement.

La pénurie d’essence a gagné Lomé après avoir fait des dégâts à l’intérieur du pays notamment à Dapaong, Kara, Sokodé ou encore  Kpalimé. Jeudi matin déjà, les stations d’essences avaient fermé, les quelques rares qui pouvaient encore servir, enregistraient une foule énorme d’engins. C’est donc très logique que déjà vers 10 h, tout était fini.

Les vendeurs de carburant dit « frelaté » communément appelé « Boudè » ont profité de cette pénurie d’essence pour augmenter le litre. Vendu à 600 FCfa il y a quelques jours, le litre est passé à 800 FCfa, 900 FCfa et 1000 FCfa dans certains quartiers et même à 1200 FCfa dans d’autres zones.

Face à cette situation, les premiers consommateurs de cette essence, les conducteurs de Taxi-motos, communément appelés zémidjans crient leur mécontentement. « Cette  pénurie d’essence va nous tuer, hier, j’ai été obligé de quitter Agoè pour me rendre à Adakpamé afin de pouvoir faire le plein de ma moto », a confié un conducteur de Taxi-moto à la rédaction du magazine Ocean’s News.

Lire aussi:  Le corps de Robert Mugabe de retour au Zimbabwe

« Le litre que l’on avait pour habitude d’acheter à 600 f m’a été vendu à 1000 f alors que je n’ai pas fait une bonne recette », s’est-il plain.

Ce vendredi, la situation est quasi la même, les stations d’essences sont vides et les rares où on peut en trouver, c’est une foule qui ne dit pas son nom qui est au rendez-vous. Une situation entraînant une autre, les prix des transports ont également connu une forte hausse, Taxi, Taxi-moto, Car y compris.

Selon les informations, le prix de transport Kpalimé -Lomé est passé de 2000 FCfa à 4000 FCfa depuis ce jeudi. Nul ne sait ce qui a entraîné cette pénurie d’essence qui rend la vie difficile à la population togolaise mais c’est sans nul doute la conséquence directe de la fermeture de la frontière Nigéria-Benin.

Facebook Comments

Foire Internationale du livre de Lomé 2019

About author

La rédaction du magazine Ocean’s News est composée de Web-Journalistes et de rédacteurs web passionnés par l’écriture. contact@oceans-news.com
Articles similaires
Actualités

LDC/2e tour: l’ASCK accrochée par l’As Vita Club

ActualitésSport

Football : Serey Die annonce sa retraite internationale avec les Éléphants

ActualitésSport

Le Rwanda candidat pour l'organisation des championnats du monde de cyclisme de 2025

ActualitésEntrepreneuriat

Prix Africa Netpreneur Prize: les Togolaises Aimée Abra Tenu Lawani et Lucia Allah-Assogba retenues dans le Top 50 pour la finale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *