ActualitéNotre sélectionSport

La togolaise Fare Nounfoh sacrée “Prix Ousmane Sembène 2021” pour son œuvre “Rivales”

Décerné chaque année par l’Association des Écrivains Sénégalais (AES), le grand Prix Ousmane Sembène 2021 a été attribué à l’écrivaine togolaise Fare Nounfoh pour son œuvre romanesque “Rivales”. L’auteure a été récompensée le 07 novembre 2021, à Dakar, à l’occasion de la Journée internationale de l’écrivain africain 2021.

Le Prix Ousmane Sembène 2021 a été décerné à Fare Nounfoh, auteure togolaise, pour son ouvrageRivales. Une œuvre romanesque de 154 pages, éditée aux éditions Awoudy. Publié le 23 juin 2015 à Lomé, le roman aborde différentes thématiques de la société. 

Rivales raconte une histoire fictive d’une grand-mère, d’une mère et sa fille qui semblent avoir un même destin de vie. À travers ce joyau littéraire, Marthe Nounfoh Fare, de son nom à l’Etat civil, aborde en partie l’éducation de la jeune fille autour de laquelle est meublée la problématique de la sexualité, de l’amour incestueux,  de l’infidélité, de la jalousie, du viol,  de la vengeance…   Rivales est une œuvre écrite dans un style simple, mais qui demande de la part du lecteur, une lecture active pour mieux cerner l’intrigue du récit.

« Rivales est une histoire de trois dames insérées l’une dans l’autre. Il s’agit d’un conflit entre mère et fille avec identification. Le désir de la mère qui veut ressembler à sa fille tandis que cette dernière ne voudrait pas être à la ressemblance de sa génitrice. Rivales, c’est également la question importante du père absent pour l’héroïne », a expliqué la lauréate du Prix Ousmane Sembène 2021 à la rédaction du magazine Ocean’s News.

Fare Nounfoh est une passionnée de l’écriture née en 1985 à Lomé. En dehors de Rivales, elle a également publié la Sirène des bas-fonds, son premier ouvrage du genre nouvelliste, en 2011. L’auteure écrit souvent sur des sujets considérés tabous dans la société africaine à l’instar de la sexualité au sens propre du thème ; du viol… Titulaire d’un diplôme en Lettres Modernes et en journalisme de l’Ecole Supérieure de Journalisme de Lille, la vie de Fare Nounfoh est de nos jours partagée entre l’écriture – la communication et l’activisme sociale. 

Blogueuse influente au Togo, Fare Nounfoh est très engagée pour les questions de défense des droits de la femme et sur les violences sexuelles. En 2018, elle a initié le collectif “Non c’est Non”, un collectif de lutte contre les violences sexuelles faites aux femmes. Ce collectif a mené des actions à Lomé en vue de sensibiliser contre les violences. Fare Nounfoh est à la tête du centre PEN-International du Togo.

Interview avec Yves Ezui, Fondateur et Directeur Général de ForManagement Consulting

Estelle KETOGLO

Rédactrice Web chez Ocean's News

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *