ActualitéSport

Ghana : l’ancien président de la fédération de football, Kwesi Nyantakyi, inculpé pour fraude

Kwesi Nyantakyi, l’ancien président de la fédération ghanéenne de football, a été reconnu coupable de fraude par un tribunal de grande instance de la capitale ghanéenne. Il est accusé d’avoir perçu de manière malhonnête soixante-cinq mille dollars afin d’accorder une faveur à un potentiel sponsor de la fédération ghanéenne de football.

Kwesi Nyantakyi est aussi accusé d’avoir réclamé douze millions de dollars pour influencer l’attribution de contrats aux sponsors. En 2018, face à ces accusations qui ont été le résultat d’une enquête de journalistes, il a plaidé non coupable. Cette enquête relayée par la BBC avait pour objectif de mettre en lumière la corruption dans le football africain.

Bien que Kwesi Nyantakyi ait refuté les accusations, il a démissionné de ses fonctions à la Caf et à la Fifa. L’ancien président de la fédération ghanéenne de football s’est présenté mercredi devant le tribunal avec l’administrateur de la fédération, Abdulai Alhassan. Ce dernier a également plaidé non coupable des charges de fraude, de conspiration en vue de commettre des fraudes et de corruption par un fonctionnaire.

Kwesi Nyantakyi et Abdulai Alhassan devront payer une caution de près de deux cent mille dollars et sont engagés à se présenter une fois par semaine au département d’enquête criminelle de la police jusqu’à la prochaine audience fixée au 25 mars 2020.

Ces accusations qui pèsent contre l’ancien président de la fédération ghanéenne de football sont les premières qui proviennent d’une investigation menée par le journaliste ghanéen Anas Aremeyaw Anas, diffusée par la BBC Africa Eye.

Source : bbc afrique

Votre Note
Cliquez pour noter ce post!
[Total: Average: ]
Lire aussi:  Football : Edmond Tapsoba pourrait atterrir au Barça
Fin du Franc CFA en Afrique francophone

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *