Dernière parution: Ocean's News No 12  (Version PDF)

La Conférence Choisis La Vie

Dossiers

Le bonheur : une quête incessante

L'argent et le bonheur

Le bonheur est une quête perpétuelle dans la vie de l’HOMME. Si proche de nous, mais à la fois inaccessible que les avis ne cessent de différer sur la question. Certains philosophes ont tenté de donner leurs points de vue.

Si pour Aristote, le bonheur se trouve dans l’accomplissement de soi, pour Epicure il réside dans les plaisirs de la vie ou dans la paix intérieure pour Lao Tseu. Pour d’autres par contre, l’argent serait la source du bonheur. Devenir riche serait-il cependant la clé ouvrant la porte du bonheur ?

L’argent nous assure une certaine liberté économique, nous conforte matériellement et améliore notre quotidien. Avoir de l’argent, on en rêve tous ! Qui pour réaliser nos désirs les plus fous, qui pour satisfaire nos besoins. Sans argent, nous sommes limités et notre marche de manœuvre l’est également. Aller d’un bout à l’autre du monde, mener une vie de luxe, faire des achats à n’en point calculer, sont des choses auxquelles nous rêvons tous. Mais un tel rêve ne peut prendre vie qu’en atteignant le sommet de la richesse.

Cependant, devenir riche signifie-t-il devenir heureux ?

Lire aussi:  Jeunesse: respect des personnes âgées, une réalité dite révolue

La notion de vivre heureux ne peut en aucun cas être assimilée à la notion d’argent. Alors que le bonheur est un état de contentement du corps, du cœur et de l’esprit, l’argent n’est qu’une richesse matérielle. Voilà bien deux notions différentes et non assimilables car, l’une n’inclut pas forcément l’autre. Il va de soi que nos possessions matérielles et financières ne nous assurent point le bonheur.

La richesse a un prix

C’est en travaillant que nous gagnons de l’argent. On ne devient pas riche du jour au lendemain, mais on le devient au prix d’un travail acharné. Il faut consentir à pleins de sacrifices pour atteindre le sommet de la réussite. Une responsabilité que peu de personnes sont prêtes à endosser. Car, qui dit sacrifices dit privations, ce qui nous ramène à une chaîne interminable dans cette quête de bonheur par la richesse.

Nous vivons le bonheur au quotidien pour la plupart sans nous en rendre compte car il en faut souvent peu pour être heureux. Peu importe le degré de votre richesse, le bonheur ne sera jamais un acquis. A bien y voir, le bonheur ne réside-t-il pas dans les petites choses ?

Lire aussi:  Dossier: le phénomène des femmes couguars, entre plaisir et moralité, les jeunes en parlent
(

Facebook Comments

Foire Internationale du livre de Lomé 2019

Articles similaires
ActualitésDossiersSport

Découverte: Carlos Houeledjo, le joueur béninois de Flamengo de Latacunga

DossiersEntrepreneuriat

Les défis des jeunes africains en entrepreneuriat

Dossiers

L’Amour au-delà de la différence d’âge

Dossiers

Jeunesse: respect des personnes âgées, une réalité dite révolue

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *