Dernière parution: Ocean's News No 12  (Version PDF)

La Conférence Choisis La Vie

ActualitésEntrepreneuriat

Sommet du G7: 251 millions de dollars pour l’entrepreneuriat féminin en Afrique

Les dirigeants du G7 accordent 251 millions de dollars pour l’entrepreneuriat féminin en Afrique

L’entrepreneuriat féminin vient d’avoir un financement de poids dans le cadre de l’initiative AFAWA. Les dirigeants du G7 ont accordé un prêt global de 251 millions de dollars à la BAD, pour soutenir l’initiative.

« Investir dans l’entrepreneuriat féminin en Afrique est un investissement fort de sens car les femmes ne sont pas seulement l’avenir de l’Afrique, elles sont le présent de l’Afrique ! » A salué Akinwumi Adesina, président de la BAD, à l’issue du sommet du G7 qui s’est tenu du 24 au 26 août, à Biarritz, dans le Sud-Ouest de la France. Ce sommet réunissant, les chefs d’État de sept des plus grandes puissances économiques mondiales (États-Unis, France, Royaume-Uni, Allemagne, Italie, Japon, Canada) était consacré à la lutte contre les inégalités.

Dans le cadre du sommet, huit pays non-membres du G7, dont cinq africains, (Afrique du Sud, Australie, Burkina Faso, Chili, Égypte, Inde, Sénégal, Rwanda), et Akinwumi Adesina, président de la Banque africaine de développement (BAD) ont été invités. Le président de la BAD aux côtés d’Emmanuel Macron et de l’artiste béninoise Angélique Kidjo, a annoncé le versement d’un prêt global de 251 millions de dollars à l’initiative AFAWA (Action positive pour le financement en faveur des femmes en Afrique), portée par la BAD.

Lire aussi:  Préliminaires Coupe du monde 2022: les Eperviers du Togo passent au tour suivant

« Aujourd’hui, les femmes détiennent plus de 30 % des PME en Afrique, mais il existe un déficit de financement de 42 milliards de dollars entre les femmes et les hommes entrepreneurs. Ce déficit doit être comblé, et vite », a souligné Akinwumi Adesina, précisant que la BAD prévoyait d’investir un milliard de dollars dans cette initiative.

Le prêt accordé à la BAD pour soutenir l’initiative AFAWA a pour but de réduire ce déficit de financement estimé à 42 milliards de dollars entre les femmes et les hommes entrepreneurs sur le continent et ainsi permettre à l’entrepreneuriat féminin de prendre un autre envol sur le continent.

L’AFAWA, lancée en 2016, vise à débloquer l’accès au financement pour les femmes entrepreneuses, et établit un mécanisme d’autonomisation économique. Cette résolution a été adoptée lors du Sommet des chefs d’État de l’Union africaine en janvier 2015, et la BAD a été chargée de sa mise en œuvre.

Source : Jeuneafrique

Facebook Comments

Foire Internationale du livre de Lomé 2019

About author

La rédaction du magazine Ocean’s News est composée de Web-Journalistes et de rédacteurs web passionnés par l’écriture. contact@oceans-news.com
Articles similaires
Actualités

LDC/2e tour: l’ASCK accrochée par l’As Vita Club

ActualitésSport

Football : Serey Die annonce sa retraite internationale avec les Éléphants

ActualitésSport

Le Rwanda candidat pour l'organisation des championnats du monde de cyclisme de 2025

ActualitésEntrepreneuriat

Prix Africa Netpreneur Prize: les Togolaises Aimée Abra Tenu Lawani et Lucia Allah-Assogba retenues dans le Top 50 pour la finale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *