Actualité

Nigeria : les femmes nigérianes suivent des cours de self-defence

Pour se protéger des attaques et violences sexuelles, nombreuses sont ces femmes nigérianes qui apprennent à se défendre grâce aux techniques de l’auto-défense. Cas d’Adeola Olamide et de Tope Imaskeha.

Faire de la boxe, un moyen plus que sûr pour ces femmes nigérianes, qui vivent dans un pays classé 9e de la catégorie des pays les plus dangereux au monde pour les femmes.

Adeola Olamide, mère de 3 enfants et Tope Imaskeha sont l’une de ces femmes nigérianes qui ont été encouragées par l’ONG « Women Impacting Nigeria » (Impact des femmes sur le Nigeria) à suivre des cours de boxes.

Adeola Olamide, 35 ans, se confie à BBC : « Je peux me protéger moi-même, au moins je peux me protéger…et si je voulais le faire, je peux attaquer rapidement ».

Non seulement c’est une aubaine pour ces femmes nigérianes qui sont quotidiennement agressées de pourvoir si possible rendre les coups à leur agresseur si l’envi leur prenait un jour de recommencer. Mais aussi, c’est une occasion de se trouver en famille pour parler de leur vécu quotidien et de pouvoir se soutenir mutuellement.  

Source : bbc afrique

Dani AKAKPO, Directrice Générale de la société TAAL-SA en couverture du magazine Ocean's News

Ocean's News

La rédaction du magazine Ocean's News est composée de Journalistes et Rédacteurs Web Togolais avec des correspondants dans certains pays d'Afrique : +228 9221 3818 / contact@oceans-news.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.