Entrepreneuriat

Portrait : Lucia Allah-Assogba, fondatrice et directrice de Togosime

Originaire de la préfecture de l’Ogou, Lucia Allah-Assogba a vu le jour le 13 décembre 1991 à Lomé. À 29 ans, elle peut être fière d’être comptée parmi les meilleurs entrepreneurs africains de ces trois (3) dernières années. Elle fut en 2017 la lauréate du premier Prix Jeune Entrepreneur Francophone à Paris (France) organisé par l’OIF et ne cesse depuis de glaner les trophées les uns après les autres. En avril 2019, elle fut décorée par le Chef de l’État Togolais.

En novembre 2013, Venunye Lucia Allah-Assogba épouse Assigbe, âgée alors de 22 ans, crée son entreprise Togosime qui veut dire « marché du Togo ». La création de Togosime a été motivée par le constat de la recrudescence des maladies dites de civilisation ou liées au mode de vie à l’instar du cancer, de l’hypertension artérielle, du diabète ; ces maladies qui tuent des milliers de personnes.

MAGAZINE OCEAN'S NEWS

Porteuse d’un concept novateur, cette entrepreneure togolaise a débuté ses activités grâce à une subvention d’1 million de FCFA en octobre 2013, quand elle a été lauréate du Fond d’Insertion des Jeunes (FIJ), actuel Programme de Promotion de l’Entrepreneuriat des Jeunes (PPEJ) de la CONFEJES.

Togosime

Située à Adidogomé avec une succursale à Hédjranawoé (Lomé), Togosime est une entreprise de promotion et de valorisation des produits naturels, sains et locaux. On y trouve plus de 600 produits locaux recensés à travers toute l’étendue du territoire national : Boissons (jus de fruits, vins, liqueurs…) ; Huiles (coco, baobab, sésame, soja, coton, arachide…) ; Infusions (moringa, kinkeliba…), café, cacao, miel, épices, riz, farines et des produits cosmétiques…

Lucia Allah-Assogba, fondatrice et directrice de Togosime - Ocean's News
Togosime Adidogome

L’objectif de Lucia Allah-Assogba à travers Togosime est de sensibiliser la population togolaise sur la consommation locale, garantir la qualité des produits locaux aux consommateurs, améliorer la santé et le bien-être de la population à travers la consommation des produits naturels sains et locaux, apporter une valeur ajoutée aux paysans et aux recettes nationales, inciter les entrepreneurs locaux à investir dans l’agriculture et l’agroalimentaire bref… sauver la vie de la population par une alimentation saine et responsable. Lucia Allah-Assogba ambitionne donc de voir toute la population togolaise s’intéresser aux produits locaux à travers la consommation locale intégrale au bout de deux décennies.

Lire aussi:  Portrait : Eric Mêtinhoué, l'incarnation d'une Afrique déterminée et engagée

Les difficultés rencontrées

Lucia a confié à rédaction du magazine Ocean’s News que le succès de Togosime ne s’est pas fait sans difficultés. La mise en place de son entreprise alors que ses proches et sa famille attendaient qu’elle soit une employée de bureau était le premier défi auquel elle a fait face.

« Mettre en place Togosime, alors que certains attendaient que j’exerce un métier qui cadre avec ma formation académique, d’autres que je sois employée dans un bureau sous les ordres d’un directeur était le premier défi que je dusse relever : [défier tout le monde et crée mon entreprise.] »

Lucia ALLAH-ASSOGBA

L’autre difficulté pour Lucia était d’arriver à convaincre les gens de se tourner vers la consommation locale, chose qui n’a pas été facile et qui ne l’est toujours pas.

« Amener la population à consommer local, le grand défi à relever vaille que vaille. Au début, c’était chose difficile mais pas impossible. Aujourd’hui, nous sommes fiers du chemin parcouru et des impacts palpables dans la vie de notre clientèle », se réjouie Lucia Allah-Assogba.

Les perspectives d’évolution de l’entreprise

Lucia Allah-Assogba rêve très grand pour son Togosime. Elle envisage de développer un nouveau programme pour rapprocher l’entreprise aux consommateurs et se bat pour voir son rêve se réaliser. Togosime n’est aujourd’hui qu’une partie visible de ce rêve. L’entrepreneure togolaise commence petit à petit pour s’imposer dans un avenir proche et est fière d’avoir mis sur pied cette entreprise.

Lucia Allah-Assogba, fondatrice et directrice de Togosime - Ocean's News

« Je suis à l’aise, épanouie grâce à mon entreprise. Je ne regrette pas d’avoir pris la voie de l’entrepreneuriat. Togosime m’a ouvert d’innombrables portes. Je voyage à travers le monde, je rencontre de grands hommes d’affaires et nous faisons connaitre notre pays le Togo et ses richesses à tous. Togosime a changé ma vie et je suis une source de motivation pour beaucoup », a-t-elle indiqué. « Grace à nos activités, poursuit-elle, il y a une émulation générale de jeunes diplômés. Nous avons réussi à créer le marché de consommation et donc ces jeunes acceptent retourner à la terre pour produire. Nous inspirons les jeunes par notre travail, notre confiance et surtout nos exploits à l’international. Nous sommes souvent sollicités pour des partages d’expériences avec les jeunes et même avec les élèves, histoire de créer une génération d’entrepreneurs dans le futur. »

Les distinctions majeures de Lucia-Allah-Assogba

Lire aussi:  Tchad : Bouchra Nassir Ousselat, l’une des rares informaticiennes

« Travaillez et prenez plaisir en travaillant »  

Selon Lucia Allah-Assogba, pour devenir un bon entrepreneur, il faut donner le meilleur de soi, travailler et prendre plaisir en travaillant.

« Ne venez pas en entrepreneuriat par suivisme mais par détermination et conviction. Connaissez vos compétences et vos faiblesses et travaillez en sorte que vous ne soyez plus obligés de vous présenter. Fixez-vous un objectif et que rien ni personne ne vous décourage ; Soyez engagés, déterminés, passionnés et vous serez des leaders. Et pour finir, Travaillez et prenez plaisir en travaillant ».

Lucia ALLAH-ASSOGBA

Contactez Togosime pour vos achats de produits 100% naturels : (+228) 91 73 28 11 – 99 92 34 54.

Votre Note
Cliquez pour noter ce post!
[Total: 0 Average: 0]
Tags
Afficher plus

Aimé APEDOH

Journaliste / Rédacteur Web

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer