EntrepreneuriatMode

Découverte : Modesta Ametodji, l’accessoiriste de mode togolaise aux doigts de fée

Elle est tout ce qu’il y a de plus discret. Se fondre dans la masse et laisser parler ses chefs-d’œuvre à sa place, tel est le secret de son ascension qui se fait de plus en plus remarquer ces derniers mois. Femme au talent inouï, mais inconnue du grand  public, Modesta Ametodji est une accessoiriste de mode togolaise, promotrice de la marque « Ayana Créa ». Le temps d’une interview à notre rédaction, nous nous sommes introduits dans son monde et souhaitons partager avec vous ce que nous avions appris d’elle.

Passionnée du bricolage depuis toute petite, Modesta Ametodji est une jeune femme âgée de 25 ans, multidisciplinaire  ayant suivi une formation en publicité.

Connue à l’état civil sous le nom de Ametodji Yawavi Yayravi Modesta, elle a toujours été fascinée par le pagne, les couleurs et les créations dans l’univers de la mode, du cinéma, et de l’art. Ce qui l’a amenée à réfléchir sur la touche particulière qu’auraient ses créations si elle utilisait le pagne pour en ressortir quelque chose de différent de ce que l’on trouve habituellement sur nos marchés.

« Avec le temps, j’ai constaté qu’on pouvait utiliser le pagne pour donner une autre touche aux créations. Étant curieuse, j’essayais tant bien que mal de faire comme ça me venait à l’idée. J’avais un petit talent caché au fond de moi, je me suis donc dit pourquoi ne pas essayer d’extérioriser cela », confie Modesta Ametodji à notre rédaction.

Modesta Ametodji est audacieuse, talentueuse mais surtout surprenante, de la trempe de ceux qui voient au-delà des objets, trimballant partout sa vision sans compromis. Elle transforme n’importe quoi (ou presque) en accessoires de mode sous fond de textile africain.

Lire aussi:  Togo : l’Université de Lomé crée une société dédiée à l’innovation et l’entrepreneuriat

Ses créations frôlent la perfection (même si bien évidement la perfection n’est pas de ce monde) tant elle déborde de créativité et d’imagination. Son abnégation et son amour pour le travail bien fait lui ont permis après une formation professionnelle de maîtriser les contours et les bases pour la fabrication des accessoires en pagne et de lancer courant juin 2017 sa propre marque et entreprise dénommée « Ayana Créa ».

Les créations Ayana Créa
Les créations Ayana Créa

« Ayana Créa », disponible au +228 90 43 56 63 ou à l’adresse mail : ayanacréa@gmail.com, propose aujourd’hui des ensembles colliers, des sacs, et des chaussures à une clientèle de toutes les tranches d’âge mais plus particulièrement féminine. « Nous proposons des ensembles colliers, des sacs, chaussures à notre clientèle mais plus aux femmes en particulier pour le moment », a-t-elle expliqué.

AMOUR, PASSION et AFRIQUE, un alliage qui donne des résultats à couper le souffle rien qu’à voir les créations de la jeune designer.

Consciente qu’elle est dans un monde en perpétuel changement, Modesta Ametodji innove en matière de créativité, en offrant à sa clientèle des produits à design unique additionné de sa touche particulière. Sa principale source d’inspiration, l’Afrique et plus particulièrement la femme africaine. « Nombreux sommes-nous à exercer ce métier et à faire quasiment la même chose, d’une façon ou d’une autre, je me dois alors de me démarquer, par peur de répéter ce que les autres ont fait. J’ajoute toujours une touche particulière à mes créations. Il y a plein de potentiels dans la nature à partir de laquelle je m’inspire. Ma particularité est que j’allie amour, passion et l’Afrique. »

Lire aussi:  Portrait : l’histoire du Dr Ncoza Dlova, première dermatologue noire diplômée de l’Université du KwaZulu-Natal

Le monde de la mode et de la création togolaise peuvent donc se targuer d’avoir en son sein une Modesta Ametodji dont le professionnalisme n’est plus à prouver. Sa réussite, la jeune femme la doit aussi à ses parents et quelques amis (es) « compréhensifs et adorables » selon ses propos, qui l’ont encouragée à ses débuts.

Certes, nombre d’entre ceux-ci la voyaient en effet exceller dans d’autres  domaines d’activités en lien avec ses études professionnelles au vu de son potentiel intellectuel. C’est convaincue de sa passion pour le bricolage qu’elle décide d’en faire une profession pour son bonheur personnel et à la grande satisfaction de son entourage.

Si aujourd’hui tout semble rose pour Modesta, Il est à noter que ses débuts ont été entremêlés d’obstacles. En rappel, elle avait lancé en 2017 un événement pour valoriser les créations togolaises qui malheureusement n’a pas connu une deuxième édition. « À nos débuts, nous avions organisé l’événement  « Treasure Afrika » qui n’a pas connu une deuxième édition comme nous l’avions souhaité. Il avait été organisé sans une base fondamentale, mais ce n’est pas un projet que je laisse en archive non, il sera remis sur le tapis après être mieux pensé ou sous une autre forme. Un clin d’œil à tous ceux qui avaient contribué pour la première édition », laisse entendre Modesta avec plein d’émotions.

« Lorsque vous êtes sur le point d’abandonner, rappelez-vous de ces personnes qui vous ont toujours soutenus et continuez. Si vous ne le faites pas pour vous, faites-le au moins pour eux ». C’est avec cette belle pensée de Modesta Ametodji que nous refermons les pages de cette belle découverte.

Votre Note
Cliquez pour noter ce post!
[Total: Average: ]

Tags
Afficher plus

Par Ocean's News

La rédaction du magazine Ocean's News est composée de Journalistes et Rédacteurs Web Togolais avec des correspondants dans certains pays d'Afrique : +228 9221 3818 / contact@oceans-news.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Désactivez votre bloqueur de publicité

Pour une navigation optimale sur notre site, veuillez désactiver votre bloqueur de publicité.