ActualitéNotre sélection

Le Prix Jeune Ecrivain édition 2022-2023 est lancé

La 38e édition du concours Prix Jeune Ecrivain (PJE) est lancée. Comme instauré, il est ouvert à tous jeunes écrivains francophones de toutes nationalités confondues et dont l’âge est compris entre 16-26 ans. La date de clôture des inscriptions de cette édition est prévue pour le 2 février 2022.

Le Prix du Jeune Ecrivain édition 2022-2023

C’est depuis 1984 que l’association Le Prix du Jeune Ecrivain récompense de jeunes écrivains francophones de différentes nationalités qui n’avaient jamais été publiés. À chaque édition, des recueils collectifs de Nouvelle, genre imposé, ont déjà été publiés selon la sélection de douze (12) meilleurs textes recherchés.  

Ainsi depuis son institution, 37 lauréats ont déjà été récompensés Prix du Jeune Ecrivain et ont vu leurs recueils collectifs publiés. Et justement pour cette édition 2022-2023, il sera également question d’attribuer ce prix à douze lauréats de cette 38e édition. La date limite des procédures d’inscription à ce concours est fixée sur le 2 février 2022.

Le Prix du Jeune Ecrivain est un concours international d’écriture qui demande de la part des candidats, la soumission de leurs textes nouvellistes n’ayant jamais été publiés. Ces textes doivent garantir l’originalité de leurs œuvres et spécifiquement, doivent être écrites en langue française. Aucun thème n’est imposé aux candidats. Ils ont un champ large d’aborder selon leurs choix, de différents thèmes dans leurs œuvres. Toutefois, les œuvres ne doivent comprendre que 2500 (minimum) à 6800 (maximum) de mots. 

La police d’écriture exigée par le comité d’organisation est de type Time New Roman. Avec une taille de 12  et une interligne de 1,5 cm tout comme la marge. Elle doit respecter 1,5 cm de chaque côté. Le comité d’organisation exige également l’anonymat des manuscrits. Elles ne doivent comporter ni le nom de l’auteur(e), ni sa signature ou  une quelconque illustration. Plutôt, elles doivent être numérotées avec le numéro que le candidat(e) aura reçu après être inscrit(e). Et aussi, le titrage des textes est primordial. 

Lire aussi:  Paul Kagamé s’inquiète de l’impact du coronavirus sur les économies africaines

Les candidats ne sont autorisés qu’à une seule envoie de leurs textes en format Word ou OpenOffice ou Libre office. À la fin du concours, les douze meilleurs textes seront maintenus et seront collectivement publiés en ouvrage aux éditions Buchet·Chastel. En outre, les lauréats déclarés Prix du Jeune Ecrivain, bénéficieront selon le classement de l’ordre de mérite, des ateliers d’écriture ; des possibilités de missions de découverte à l’étranger et de rencontres ou de formations avec des professionnels de l’édition. 

Par contre, ils recevront collectivement des lots de livres, sans oublier la prise en charge dont ils bénéficieront partiellement lors de leur séjour en France, où se déroulera la cérémonie de remise de prix. La cérémonie de prime est prévue en mars 2023 et aura spécifiquement lieu au Salon Livre Paris et en Occitanie. Pour rappel, les frais d’inscription pour ce concours, est gratuit pour les non-français, mais est à 20 € pour ceux de la nationalité Française.

Interview avec Sefora Kodjo, Présidente du Conseil d'Administration de la Fondation SEPHIS

Estelle KETOGLO

Rédactrice Web chez Ocean's News

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *