MAGAZINE OCEAN'S NEWS No 13: Disponible en téléchargement gratuit.

Entrepreneuriat

Découverte : Tessilim Adjayi, un passionné de photographie et du cinéma

Tessilim Adjayi, un passionné de photographie et du cinéma

Tessilim Adjayi est un artiste togolais, photographe, cinéaste. Il fait partie de ces artistes qui année après année font de leur mieux pour écrire l’histoire de l’art au Togo.

Azahoun l’a vu naître, et dès sa plus tendre enfance, Tessilim Adjayi avait ce penchant pour le cinéma. Poussé par cette première passion et étant conscient que la passion seule ne suffira pas, il s’est lancé plus tard dans des études en métiers de l’Audiovisuel et Cinéma. Cette formation lui permit d’obtenir une licence dans le domaine. Ses nombreux voyages et rencontres ont parachevé sa formation.

Ses débuts dans la photographie, Tessilim Adjayi les a faits en tant que technicien en retouches photos. Mais fort de son expérience en cinéma, il a troqué sa souris contre un appareil photo en 2016. 

Si tous les photographes cherchent à immortaliser des moments, c’est le fait de pouvoir capturer des émotions, de pouvoir raconter des histoires à travers ses clichés qui fait la particularité de Tessilim Adjayi. Il raconte : “Mon but en prenant un cliché est de soulever des questions et surtout de raconter une histoire : donc pour susciter une émotion.” Cette émotion il l’a une fois de plus suscité auprès des visiteurs qui ont pu assister à la Sepholo 2019.

La Sepholo 2019
La semaine de la photographie de Lomé s’est tenu du 4 au 10 octobre 2019. Parmi les photographes qui ont eu l’opportunité de participer à ce vernissage se trouvait Tessilim Adjayi, une série de six (06) photos sous le bras. Prises sous le thème : « Smartphone, société et révolution numérique ». Son but avec cette exposition était de montrer le rapport que nous entretenons aujourd’hui avec nos téléphones intelligents.

Pour l’artiste, sa participation à La Sepholo reste une opportunité inouïe. Il n’a pas manqué de nous faire part de cette expérience. « La Sepholo, la semaine de la photographie de Lomé représente pour moi une expérience inoubliable. Tout simplement parce que, j’ai eu à voir et à contempler d’autres mondes de la photographie. Cela me permettra dans le futur de changer de regard. »

En dehors de la Sepholo, Tessilim a eu à participer à d’autres événements majeurs. En qualité de photographe, il a assisté au Festival International de Film Environnemental (FIFE), en 2018. En tant que vidéaste, il a fait de nombreux voyages avec son film “Rejoindre l’Europe mourir en mer“. Film avec lequel il a eu à participer au Festival International de Cinéma de Kinshasa, au Toukountchi Festival de Cinéma du Niger, au Emergence Films Festival – Togo, au Festival International de Films sur les Droits de  l’Homme (FIFIDHO) au Niger, à la Nuit des Droits de l’Homme, Togo.


Ses prix et distinctions

À ces différents festivals, Tessilim Adjayi n’a pas seulement été un simple participant mais il a été lauréat à certains d’entre eux. Que ce soit dans le monde du cinéma ou dans celui de la photographie, les œuvres de Tessilim ne laissent pas indifférents le jury. Il a en effet été primé à différents événements dont voici la liste par année :

2019 : Festival International du Court métrage d’Afrique Central Festi – Cine – Caméroun : Prix Spécial du Jury ; Prix spécial avec son documentaire « Rejoindre l’Europe Mourir en Mer » au Festival International du film des Savanes

2018 : Section Officielle TOUKOUNTCHI Festival de Cinéma du Niger : 3e Prix Film Documentaire ; La Nuit des Droits de l’Homme – TOGO : Prix Meilleurs Acteurs ; Festival ; International de Film Environnemental (FIFE) 2018 : Deuxième Prix Photographie


2017 : Prix Meilleurs Acteurs de la Nuit des Droits de l’Homme –Togo ; Artiste Engagé en Faveur des Droits de l’Homme – TOGO



About author

Rédacteur Web et Reporter chez Ocean's News
Related posts
Entrepreneuriat

Portrait : Lucia Allah-Assogba, une vision différente de l’entrepreneuriat

EntrepreneuriatMode

Portrait : Afiwa Anne BINGA, styliste fondatrice de Mahana Collection

Entrepreneuriat

Portrait : Elisabeth APAMPA, de la musique au journalisme

DossiersEntrepreneuriat

Dossier : les défis des jeunes entrepreneurs africains

Inscrivez-vous à notre newsletter et soyez les premiers informés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.