Dernière parution: Ocean's News No 12  (Version PDF)

La Conférence Choisis La Vie

ActualitésEntrepreneuriat

Togo/TeleFood : des connaissances agricoles dispensées à plus de 400 femmes grâce à des smartphones

TeleFood des connaissances agricoles dispensées à plus de 400 femmes grâce à des smartphones

Le ministère en charge de l’agriculture du Togo fera profiter à près de 400 femmes des deux technologies innovantes que sont « Camp Mobile du future » et « Simulgames » à travers l’opération TeleFood.

Conscient de la place cruciale qu’occupent les femmes dans la production agricole des pays en voie de développement, le ministère de l’agriculture du Togo a sélectionné près de 400 femmes des 1000 entreprises agricoles promues en faveur de la sécurité alimentaire et nutritionnelle. Selon le projet ces 400 femmes seront formées avec pour objectif le renforcement des capacités des chaînes de valeurs porteuses (Café, Cacao, Fruits, Riz, etc.)

En termes plus clairs, les près de 400 femmes avec le Camp Mobile du future, qui vise la création des moyens nécessaires pour la promotion de l’entrepreneuriat agricole, suivront un cursus d’incubation et d’accompagnement à travers des formations techniques de création et de gestion d’entreprises.

À la fin de chaque session de formation, ces femmes valideront le processus créatif de la transformation des produits locaux et réaliseront sur place leurs plans d’affaires tout en lançant les premiers produits sur le marché local.

Lire aussi:  Togo: Miss Leader Dynamique 2019, « la femme au cœur du digital »

Quant à la deuxième innovation Simulgames qui est un dispositif numérique au service de l’agriculture, elle permettra aux femmes disposant d’un simple smartphone partout sur le territoire, d’accéder à un ensemble de connaissances et de pratiques concrètes, destinées à améliorer leurs compétences et à changer leur regard sur le potentiel de revenu qu’offre le métier d’agriculteur ou d’éleveur.

Par ailleurs, dans les pays à moindre revenu où l’agriculture assure en moyenne 32% de la croissance du produit intérieur brut (PIB) et où environ 70% des pauvres vivent et travaillent en milieu rural, les femmes constituent une part importante de la main-d’œuvre  agricole et produisent la majorité des produits consommés localement. Dans ces pays parmi lesquels on trouve pratiquement tous les pays de l’Afrique subsaharienne comme le Togo, la production agricole est le moteur de la croissance économique et la source prépondérante des moyens de subsistance en milieu rural.

La part considérable de la production agricole qui est imputable aux femmes fait de celles-ci d’importants agents du développement économique. Plus encore, la part considérable de la production vivrière imputable aux femmes en fait les principaux agents de la sécurité alimentaire et du bien-être des ménages en milieu rural.

Le recours aux approches participatives pour associer les femmes à la conception de produits destinés à leur usage et à la planification de services à leur intention peut permettre de mieux orienter le développement  technologique et le ciblage des services sur la demande, les rendant plus conformes aux attentes des utilisateurs et des clients potentiels.

La participation des femmes à la conception de la technologie dans les domaines de l’agriculture assure que leurs besoins seront  satisfaits et leurs contraintes prises en compte. Cette démarche est particulièrement efficace lorsqu’il s’agit d’introduire des  technologies comme l’opération TeleFood le stipule. Ces technologies allègent le travail des femmes.

Lire aussi:  Athlétisme: Marie-Josée Ta Lou remporte une médaille d’or aux jeux africains

Source : Togo Tribune

Facebook Comments

Foire Internationale du livre de Lomé 2019

About author

La rédaction du magazine Ocean’s News est composée de Web-Journalistes et de rédacteurs web passionnés par l’écriture. contact@oceans-news.com
Articles similaires
Actualités

Guinée : condamnation de six membres du Front National pour la Défense de la Constitution

Actualités

Entre les lignes du nouveau roman de Fatou Diome : ''les veilleurs de Sangomar''

ActualitésDossiers

Dossier : les diplômes ne garantissent plus un avenir meilleur

ActualitésEntrepreneuriat

Innovation : Initiative d’Ashinaga, le programme de leadership pour les africains

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *