ActualitéNotre sélection

Togo : des cas d’oreillons détectés dans les Savanes

 Le gouvernement togolais invite les populations à la vigilance, après des cas d’oreillons détectés au Togo, dans les Savanes.

Des cas d’oreillons ont été détectés au Togo, dans les Savanes, chez des enfants d’âge scolaire, précisément dans le district de l’Oti. Le ministère de la Santé qui a officialisé l’information a pris des dispositions pour assurer la détection précoce d’autres éventuels cas de maladies à potentiel épidémique

Les oreillons sont dus à un virus qui se transmet par des gouttelettes de salive émises par la personne infectée. « Il s’agit d’une maladie habituellement bénigne, mais pouvant entraîner de nombreuses complications en cas d’immunité faible », a précisé le ministère de la Santé. 

Les manifestations sont notamment un gonflement en avant d’une ou des deux oreilles, des difficultés à mâcher et avaler, une fièvre modérée et des maux de tête.  

Même si aucun décès n’a été enregistré à ce jour, les populations sont invitées à la vigilance et à l’observation de certaines mesures d’hygiène : lavage régulier des mains au savon ou au gel hydroalcoolique, l’adoption de certains réflexes au moment de tousser ou éternuer, l’arrêt de la fréquentation scolaire en cas de signes suspects et la consultation dans une formation sanitaire proche. 

Nouvelle parution du bimestriel panafricain Ocean's News

Par Estelle KETOGLO

Rédactrice Web / Reporter chez Ocean's News

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *