ActualitéDossiersEntrepreneuriatNotre sélection

BM Prime Capital : apporter un nouveau souffle aux start-up africaines

Basée à New York aux États-Unis d’Amérique, BM Prime Capital travaille et œuvre pour l’égalité entre les entreprises anglophones et francophones, en matière d’investissement de fonds aux entreprises africaines. L’organisme se positionne ainsi en défenseur et investisseur des entreprises francophones longtemps défavorisées. Téléchargez le dernier numéro du magazine Ocean’s News. 

BM Prime Capital est une organisation hybride avec d’un côté un pôle venture studio qui permet de créer des entreprises qui sont revendues par la suite sur le marché américain, et de l’autre part, un pôle venture capital qui permet de financer et supporter à partir d’un fonds d’investissement des entreprises en phase d’amorçage dans les pays francophones africains. Les secteurs d’investissement prioritaires de l’organisation sont la FinTech, l’EduTech, la HealthTech et l’InsurTech. « Néanmoins, nous restons ouverts à explorer des opportunités à forte potentialité de retour sur investissement dans d’autres secteurs d’activités », a précisé Boris Kouevi, venture partner de la société.

Soucieuse de la non-importance qui est accordée aux entreprises francophones en matière d’investissement de fonds, BM Prime Capital veut donc changer la donne. Depuis quelques années, l’organisation accompagne et soutient les entreprises francophones en apportant des investissements aux plus méritants. « À BM Prime Capital, nous avons fait le constat que 88% des fonds d’investissement dirigés vers l’Afrique le sont vers les pays anglophones. À peine 2% de ces fonds sont déployés dans les pays francophones d’Afrique. Pourtant, les opportunités ne manquent pas. C’est suite à ce constat que, BM Prime Capital a décidé de devenir le tout premier fond d’investissement de capital-risque au monde focalisé sur des entreprises en phase d’amorçage en Afrique francophone », explique M. Boris Kouevi.

BM Prime Capital
Boris Kouevi (à gauche, venture partner) & Brice Messavussu (à droite, fondateur)

Fondée en 2019 par Brice Messavussu, BM Prime Capital est composée d’une équipe dynamique et diversifiée répartie dans plusieurs pays. Pour l’atteinte de ses différents objectifs, l’organisme a aussi constitué une équipe en Afrique, à travers des partenariats avec les meilleures écoles et universités locales. « Aux États-Unis par exemple, nos collaboratrices et collaborateurs étudient dans les meilleures universités telles que Harvard, Wharton, et New-York University. Nous renforçons également notre équipe en Afrique à travers des partenariats avec les meilleures écoles et universités locales », commente Boris Kouevi. 

Pour changer cette dynamique qui défavorise les entreprises d’Afrique francophones, BM Prime Capital innove en mettant sur pied plusieurs projets avec des partenaires locaux à l’instar du concours d’entrepreneuriat pour les start-up Africaines francophones. Un concours… [… Retrouvez l’intégralité de cet article dans le 23e numéro du magazine Ocean’s News.

Nouvelle parution du bimestriel panafricain Ocean's News

Par Estelle KETOGLO

Rédactrice Web / Reporter chez Ocean's News

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *