Actualité

Canal de Suez : un gigantesque bouchon menace l’économie mondiale

Un porte-conteneurs colossal est actuellement échoué dans le Canal de Suez. Cet accident bloque le trafic de l’une des voies maritimes les plus importantes du monde. L’économie mondiale s’en retrouve ainsi perturber depuis plusieurs jours.

« Ever Given », le navire en question, faisait route vers le port de Rotterdam aux Pays-Bas en provenance de l’Asie. L’exploitant Evergreen Marine basé à Taiwan affirme que le porte-conteneurs s’est échoué dans la soirée du mardi 23 mars 2021. L’accident est survenu « à environ six milles nautiques de l’extrémité sud du canal, le navire aurait rencontré une rafale soudaine de vents forts, laquelle a entrainé la déviation de sa route et son échouement accidentel », a déclaré Evergreen Marine. Effectivement, depuis quelques jours, le nord de l’Égypte est victime d’une mauvaise visibilité au cœur de fortes tempêtes de sable.

De nombreux remorqueurs vont se charger de déplacer ce mastodonte des eaux du Canal de Suez. Le navire mesure près de 400 mètres de long, 59 mètres de large et pèse plus de 220 000 tonnes. Le suivi des travaux se fait par satellite. Les images montrent qu’elle a légèrement bougé depuis mardi soir. Toutefois, elle ralentit toujours la circulation.

Le général Oussama Rabie, président de l’Autorité du canal de Suez (SCA), déclare que des efforts étaient en cours pour faire flotter le navire. Toutefois, elle n’a pas donné de calendrier sur une éventuelle date de libération du canal. Dans la matinée du mercredi 24 mars, une centaine de navires étaient en attente de pouvoir traverser le canal.

Lire aussi:  Football : Serge Aurier arrêté pour violence conjugale

Une des artères maritimes vitaux pour l’économie mondiale

Le canal de Suez a été construit entre 1859 et 1869. Le but poursuivi est de relier la Méditerranée à la mer Rouge et à l’Asie. Cette voie maritime assure le passage de 10% du commerce maritime international. Près de 19 000 navires l’ont emprunté rien que l’année dernière, selon le SCA. C’est une artère primordiale pour les flux de pétrole de la région du golfe Persique vers l’Europe et l’Amérique du Nord. Il constitue en outre un axe névralgique pour les biens de consommation et les matières premières en vrac.

Selon les courtiers et les analystes du transport maritime, le blocage menace de provoquer des retards dans les ports d’Europe pendant des jours. Cela va également exacerber la pénurie de conteneurs en Asie, ce qui va entrainer une flambée des taux de fret. « C’est un problème énorme car tout, de l’Asie à l’Europe, passe par là », a déclaré Philip Edge, directeur général du transitaire britannique Edge Worldwide Logistics.

L’industrie surveille de près la rapidité avec laquelle la situation sera résolue et l’on s’attend actuellement à ce que cela prenne au moins deux jours. « Plus cela dure, plus cela empire », a déclaré Lars Jensen, directeur général de Seaintelligence Consulting. Et d’ajouter que « cela pourrait créer des goulots d’étranglement dans les ports européens » dès la semaine prochaine.

Votre Note
Cliquez pour noter ce post!
[Total: Average: ]

Par Paul AMEGNAGLO

Rédacteur en chef Chez Ocean's News

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *