ActualitéCoronavirus

Covid-19 au Togo : montée en flèche des cas de contamination

Montée des cas de contamination du covid au Togo – Le Togo a franchi le seuil des 100 décès dus à la Covid-19. Les cas de contamination se multiplient rapidement, marquant une progression significative de la pandémie. On note également la présence du variant britannique qui, selon les scientifiques, est plus virulent.

Face à cette situation, le gouvernement togolais envisage de nouvelles restrictions dans les jours à venir. Pour ce mois de mars, le Togo a enregistré plus de 2000 cas de contaminations avec 19 décès. Ce qui correspond à la plus forte progression enregistrée sur le territoire depuis l’apparition du virus. Conscient de la gravité de la situation, les autorités togolaises ne ménagent aucun effort. En effet, le Chef de l’État avait réuni le comité de crise afin d’élaborer de nouvelles mesures appropriées.

On doit cette situation inquiétante à « plusieurs facteurs » selon le professeur Didier Koumavi Ekouevi, président du Conseil scientifique. « Le premier facteur, c’est le relâchement dans l’application des mesures barrières. Le deuxième facteur, c’est la circulation du variant britannique, qui vient d’être confirmée, qui est plus transmissible et qui est plus mortel. Il y a également le déni de la maladie, la réticence des personnes ayant des symptômes évocateurs de la Covid-19 à se faire dépister », a-t-il expliqué.

Courbe des cas de contamination due à la Covid-19 au Togo

Le Grand Lomé comme épicentre

Cette nouvelle vague de contamination a essentiellement été observé dans le Grand Lomé. Selon le Pr Didier Koumavi Ekouevi, bien qu’inquiétante, la situation peut toutefois être maîtrisée. De son côté, Kossi Aboka, le maire du Golfe 5, estime que l’État doit prendre de nouvelles mesures pour endiguer la recrudescence des cas. « Il y a un relâchement et il faut que l’État prenne des mesures urgentes et fortes », a-t-il déclaré.

Lire aussi:  Nigeria : Abubakar Sadiq Mohammed Falalu, 29 ans, fondateur et PDG de Falgates Rice Mill

Les deux hommes étaient au cœur d’une réunion avec d’autres maires et responsables religieux. « C’est une question de santé publique et nous devons situer les fidèles sur la gravité de la situation et prendre des mesures », a affirmé le modérateur de l’Église Presbytérienne du Togo, Daniel Mawussi Akotia. 

La vaccination se poursuivra avec le vaccin AstraZeneca. Déjà plus 92% de l’ensemble du personnel soignant a été vacciné. Le Togo a également reçu un nouveau lot de vaccins de la part de l’Union africaine.

Dans les prochains jours de nouvelles mesures seront prises pour tenter d’inverser les courbes de contamination.

Votre Note
Cliquez pour noter ce post!
[Total: 2 Average: 4.5]
Interview avec Sefora Kodjo, Présidente du Conseil d'Administration de la Fondation SEPHIS

Par Ocean's News

La rédaction du magazine Ocean's News est composée de Journalistes et Rédacteurs Web Togolais avec des correspondants dans certains pays d'Afrique : +228 9221 3818 / [email protected]

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *