ActualitéTech

Nigeria : le lancement de la monnaie numérique eNaira reporté

Initialement prévu le 1er octobre, le lancement officiel de la monnaie numérique eNaira est reporté à une autre date. C’est ce qu’a récemment déclaré Godwin Emefiele, gouverneur de la Banque centrale du Nigeria (CBN) qui invoque la célébration de l’anniversaire de l’indépendance du pays.

Le Nigeria a choisi la fintech barbadienne Bitt pour l’aider à déployer sa monnaie numérique eNaira de banque centrale. Tout est fin prêt pour que la première puissance du continent se lance dans cette nouvelle aventure. Le lancement de la monnaie numérique, initialement prévu le 1er octobre vient d’être reporté à une autre date.

La principale raison du report de ce lancement  est dû  aux manifestations de la fête nationale le 1er octobre.  « Le lancement prévu le 1er octobre 2021 est différé, en raison d’autres activités prévues pour commémorer le 61e anniversaire de l’indépendance du pays. La CBN et ses partenaires ont travaillé jour et nuit pour garantir un processus sans heurt », indique le porte-parole de la CBN dans un communiqué, sans donner de nouvelle date de lancement officiel de la monnaie numérique  eNaira.

La plateforme eNaira a néanmoins été mise en ligne une semaine avant le lancement officiel du token. Elle a enregistré la visite du million d’internautes en 24 heures, d’après les analyses de Thisday, et ceux-ci ont pu découvrir les services qu’offrirait la CBN avec sa monnaie numérique.

À travers le monde, les banques centrales cherchent à créer des versions numériques de leur monnaie, les CBDC, devant la croissance des paiements effectués sur la toile et pour concurrencer les cryptomonnaies qui échappent à tout contrôle étatique ou des régulateurs mondiaux. Le Ghana a également annoncé le lancement du e-Cedi. 

Lire aussi:  Togo : l’inattendu Agbegniadan Komlan chez les Éperviers

Il est à noter que le Nigeria a été classé en 2020 troisième utilisateur de monnaies virtuelles au monde après les États-Unis et la Russie, par une étude du cabinet de recherche spécialisé Statista.

Interview avec Sefora Kodjo, Présidente du Conseil d'Administration de la Fondation SEPHIS

Isabelle SODOKIN

Rédactrice Web chez Ocean's News

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *