ActualitéDossiers

Dossier : les cryptomonnaies, les monnaies digitales qui s’imposent

Les cryptomonnaies sont des monnaies alternatives qui n’ont de cours légal dans aucun pays du globe. Leur valeur n’est pas indexée sur le cours de l’or ni sur celle des devises classiques et elles ne sont pas non plus régulées par un organe central ou des institutions financières.

Le concept de cryptomonnaie tire son origine de l’entreprise digitale cash inc fondée en 1989 par DAVID Chaum. Son adoption par le grand public ne sera effective qu’au début des années 2000. Il n’y a pas de banques centrales à leurs têtes. Et pourtant, sécurité et transparence sont leurs principaux atouts ! En effet, la cryptographie sécurise les transactions qui sont toutes vérifiées et enregistrées dans un domaine public, assurant tout à la fois confidentialité et authenticité, grâce à la technologie Blockchain.

En Afrique, beaucoup de personnes s’intéressent à ces monnaies digitales à l’instar d’Émile Parfait Simb, qui ambitionne une monnaie digitale authentiquement africaine. Après la crise sanitaire qui a mis à genoux l’économie mondiale, certains économistes voient en ces monnaies alternatives qui n’ont de cours légal dans aucun pays une solution sécuritaire monétaire. 

Jugées volatile, la valeur des cryptomonnaies ne cesse pourtant de grimper. Le Bitcoin qui valait 5.800 $ USD le 25 mars 2020 a grimpé à 42.000 $ le 30 décembre 2020. Les cryptomonnaies présentent beaucoup d’avantage indéniable. Les transactions sont instantanées et sans intermédiaires, sécurisées par un système de confidentialité et d’authenticité grâce à la technologie Blockchain

En janvier dernier,  le milliardaire Elon Musk à révéler avoir acheté 1,5 milliards de dollars de cryptomonnaie (Bitcoin) ce qui a fait grimper sa valeur de plus de 10% à un niveau record. Dans un célèbre tweet, le milliardaire affirme que la cryptomonnaie est la « futur monnaie de la terre ».

Malgré l’énorme engouement que suscite son utilisation, beaucoup hésitent encore à « acheter l’argent avec l’argent » car ils estiment qu’elle n’est pas à l’abri des escroqueries. Pour d’autres, c’est un canal de blanchiment. Les avis sont divergent, mais le motif le plus important de l’acquisition de la cryptomonnaie aujourd’hui, c’est la spéculation : investir et s’enrichir.

Lire aussi:  Portrait : Ali Badini, le « génie » de la finance qui intègre le conseil d'administration du patronat
Interview avec Sefora Kodjo, Présidente du Conseil d'Administration de la Fondation SEPHIS

Ocean's News

La rédaction du magazine Ocean's News est composée de Journalistes et Rédacteurs Web Togolais avec des correspondants dans certains pays d'Afrique : +228 9221 3818 / [email protected]

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *