ActualitéEntrepreneuriatNotre sélectionPortrait

Portrait : Manuel Ntumba, plus jeune chercheur africain dans l’industrie spatiale

Togolais de nationalité, né d’un père congolais et d’une mère togolaise, Manuel Ntumba fait la fierté de l’Afrique dans le domaine des technologies spatiales. Il est le plus jeune ingénieur en Afrique dans le domaine de l’aérospatial. 

Après avoir suivi un programme d’ingénierie en télécommunications avec une spécialisation en télécommunications par satellite, Manuel Ntumba  travaille depuis 2019 avec de nombreuses entreprises et organisations dans les domaines des études spatiales, des applications géospatiales et de la technologie quantique. « J’ai décidé de poursuivre une carrière dans l’industrie spatiale parce que j’ai vu les impacts positifs que les technologies spatiales telles que les satellites peuvent avoir sur la vie des gens, en particulier comment elles peuvent aider les pays en développement à parvenir au développement durable et à la transformation numérique », s’est-il confié à nos confrères de africanshapers. 

Manuel Ntumba est actuellement le plus jeune chercheur et inventeur africain dans le domaine des études spatiales. Il cofonde en 2020 Tod’Aers, une organisation à but non lucratif qui se concentre sur la recherche et le développement pour les études spatiales durables. Leurs études couvrent huit domaines thématiques : l’ingénierie et la technologie spatiale, les applications spatiales, les sciences spatiales, le droit et l’économie de l’espace, le commerce et la gestion de l’espace, la médecine spatiale, l’entrepreneuriat spatial, les sciences humaines et les arts  spatiaux. 

En février 2021, Manuel Ntumba est nommé représentant national du Togo (NPoc) au conseil consultatif des Nations Unies pour la génération spatiale (UN SGAC) pour l’Afrique. Il s’agit d’un programme des Nations Unies pour l’espace où Manuel avait pour rôle de proposer des programmes d’utilisation de satellites  bénéfiques pour les pays africains. Il est aussi chargé des négociations avec les gouvernements des pays d’Afrique membres des Nations Unies et des négociations avec les  sociétés multinationales privés pour soutenir les programmes de télécommunications par satellite, afin d’améliorer l’accès à internet dans les régions reculées et dans les pays africains pour promouvoir l’économie numérique, la transformation numérique des secteurs industriels, les applications géospatiales et atteindre les objectifs de développement durable des Nations.

Lire aussi:  Portrait : Isatou Ceesay, la gambienne qui inspire la littérature américaine

Manuel Ntumba est en partenariat avec plusieurs multinationales de télécommunications et gouvernements en Afrique, en Asie et aux Etats Unies. Il a lancé un programme qui réunira des grandes entreprises privées multinationales pour soutenir les futurs projets de satellites en Afrique. Il a été  invité au «  International Symposium on Space science », co-organisé par l’ICESCO (Maroc), une conférence avec des conférenciers de renom du monde entiers tels que : des astronautes de la NASA, des cadres de l’Agence spatiale européenne, des cadres des sociétés spatiales privées, des diplomates gouvernementaux à l’instar du Dr Cheick Modibo Diarra, ancien président de Microsoft et ancien premier ministre du Mali.  

Manuel Ntumba fait la fierté de l’Afrique et du Togo en particulier. Il fait partie des jeunes qui inspirent d’autres grâce à leurs réalisations.

Interview avec Yves Ezui, Fondateur et Directeur Général de ForManagement Consulting

Isabelle SODOKIN

Rédactrice Web chez Ocean's News

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *