ActualitéEntrepreneuriatTech

Maroc : Wave Beat pour produire de l’énergie hydroélectrique à partir de la mer

Oussama Nour et Mohamed Taha El Ouaryachi, deux entrepreneurs marocains, ont lancé le projet Wave Beat qui ambitionne de produire de l’énergie électrice à partir de la mer.  Ce projet innovant déjà mis en marche a déjà reçu l’approbation des autorités compétentes.

Ce projet, qui s’inscrit dans le cadre de la transition énergétique du Maroc, est promu par Oussama Nour et Mohamed Taha El Ouaryachi à travers leur start-up Advanced Third Age Renewable Energy Company (ATAREC). Cette dernière a pour vision de fournir une solution de production d’énergie qui respecte l’environnement, en se servant de la force de la mer. Soutenu par l’Agence Spéciale Tanger Méditerranée (TMSA), le projet est breveté sous le nom de “Wave Beat”. 

Le procédé de Wave Beat est de convertir l’énergie hydraulique de la mer en électricité. L’objectif poursuivi à travers le projet est d’assurer l’autonomie énergétique des ports et des zones de proximité. Les initiateurs de ce projet, Oussama Nour et Mohamed Taha El Ouaryachi, espèrent valoriser le potentiel énergétique marin du Maroc. Wave Beat contribuera ainsi à la transition écologique du pays tout en créant de nouveaux emplois dans le secteur des énergies bleues.

« Wave Beat garantit une énergie décentralisée à prix compétitif, et contribue à la neutralité carbone des aménagements exposés à la mer, ainsi que des zones logistiques et industrielles à proximité pour un produit décarbonisé », a rapporté Ecostart.

Une dizaine d’années plus tôt, plus de 90 % de l’approvisionnement électrique marocain provenait encore de l’extérieur. Aujourd’hui, le pays occupe le 4ᵉ rang mondial en matière de transition énergétique selon l’Indice de performance climatique. L’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE) informe que le mix énergétique du Maroc est de 10 557 MW, incluant 36,8 % d’énergies renouvelables. En vue d’atteindre 52 %, le royaume chérifien a lancé une série de projets. Le projet de la start-up ATAREC s’aligne ainsi sur cette volonté à transiter progressivement vers des solutions plus respectueuses de l’environnement.

Lire aussi:  Ghana : Sylvia Arthur lance une bibliothèque 100% dédiée à la littérature africaine

Rappelons que le projet Wave Beat d’Oussama Nour et Mohamed Taha El Ouaryachi fait partie des 10 ayant remporté en février 2020 un financement de la part de Ecostart. Cette dernière est une initiative pour l’entrepreneuriat durable soutenue par l’Union Européenne et la GIZ (Agence de coopération internationale allemande pour le développement). Une plateforme pilote sera créée au port de Tanger Med, à partir du deuxième trimestre 2021, et constituera le tout premier pôle d’énergie marine au Maroc.

Votre Note
Cliquez pour noter ce post!
[Total: Average: ]

Par Paul AMEGNAGLO

Rédacteur Web / Reporter chez Ocean's News

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *