EntrepreneuriatModeNotre sélectionPortrait

Portrait : Nadiaka, l’histoire d’un savoir-faire unique, un choix affirmé pour le « made in Togo »

En décembre 2003, avec crédo : fournir des gammes de vêtements ‘’made in Togo’’ afin de répondre aux besoins vestimentaires des togolais et des africains en général, Nadia Karimu-Yessoufou lance la marque de vêtements ‘’NADIAKA’’ (intitulé dérivé de son propre nom Nadia Karimu). Aujourd’hui, loin d’exagérer, ce nom est une référence dans la sphère de la mode dans son pays le Togo. Fruit de passion et d’inventivité, NADIAKA a réussi au bout de dix-sept (17) bonnes années à séduire le public et à conquérir le marché de la mode en Afrique. 

Au nom de la passion et du talent

Née en 1977, Nadia Karimu-Yessoufou, alias Nadiaka développe très tôt un grand amour pour l’univers de la mode. Toute petite, elle dessinait ses propres tenues scolaires et tenues de fête. Son talent ne laisse pas indifférent son entourage qui sollicitait ses croquis pour confectionner leurs tissus. Mais le grand déclic viendra un peu plus tard. « Le grand déclic est venu vers les années 90. Je feuilletais un magazine Balafon dans lequel il y avait eu un gros plan sur la créatrice Collé Sow ARDO du Sénégal, qui avait sorti une très belle collection en pagne tissé. Je me suis dit que je suivrai ses traces et que je ferai aussi le métier de styliste quand je serai grande », raconte la créatrice lors d’une interview accordée à notre rédaction.

De 1996 à 2001, Nadia eut l’occasion d’exercer dans le mannequinat, une expérience qui, soutient-elle, lui a permis « de mieux côtoyer différents stylistes et l’a conforté dans son choix de faire ce métier. » Même si elle a été obligée d’opter pour un autre cursus après pour faire plaisir à ses parents, la future créatrice n’a jamais lâché sa plus grande et première passion. Elle a continué d’arroser cet amour de la mode. Ainsi, concomitamment à sa fonction dans des entreprises de la place, Nadia suivait des cours du soir pour peaufiner ses connaissances en mode et se préparait pleinement à ce métier. En effet, la styliste togolaise est diplômée d’un BTS en maintenance informatique et a exercé dans plusieurs boites informatiques de la capitale togolaise.

Lire aussi:  Togo : Aimée Abra Tenu Lawani, nouvelle Présidente de l'Awep

De décembre 2003 à juin 2009, Nadia Karimu a cumulé le travail…   RETROUVEZ L’INTEGRALITE DE CET ARTICLE DANS LE 16E NUEMRO DU MAGAZINE OCEAN’S NEWS A TELECHARGER GRATUITEMENT.

 Akouavi Grâce DAGONA

Alex Ogou
Interview avec Yves Ezui, Fondateur et Directeur Général de ForManagement Consulting

Ocean's News

La rédaction du magazine Ocean's News est composée de Journalistes et Rédacteurs Web Togolais avec des correspondants dans certains pays d'Afrique : +228 9221 3818 / [email protected]

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *