ActualitéNotre sélectionPortrait

Découverte : le togolais Joël ANANI s’impose au sein de l’IFMSA

Docteur en Médecine et membre de l’Association des Etudiants en Médecine et en Pharmacie du Togo, Joël ANANI est devenu le tout premier togolais et le premier francophone à briguer le poste de directeur régional de la Fédération internationale des associations d’étudiants en médecine (IFMSA). Sa victoire aux élections du 6 août 2020 est une première dans l’histoire de la fédération.

Jamais depuis sa création en 1951, un francophone n’est parvenu au poste de directeur régional Afrique au sein de l’institution qui regroupe 1,3 millions de membres. Le Dr. Joël ANANI a donc mis fin à 69 ans de  “malédiction” qui planait sur la tête des francophones au sein de l’IFMSA. 

Une immense joie pour toute la communauté francophone représentée au sein de la fédération et surtout pour celui qui l’a rendu possible. Il n’a pas caché son satisfecit. « Devenir Regional Director de cette grande fédération est pour moi tout simplement exceptionnelle et le fruit de nombreuses années de travail », a-t-il confié à Ocean’s News au cours d’une interview.

Le Dr. Joël ANANI espère que son mandat permettra aux autres francophones de s’ouvrir plus sur cette organisation et aussi rassurera les anglophones sur la compétence des francophones à diriger cette fédération. Celui qui a fait ses armes au sein de l’Association des Etudiants en Médecine et en Pharmacie du Togo (AEMP-Togo) est qualifié par ses proches comme l’incarnation même de la perfection. Il se définit comme un activiste des droits de l’homme, surtout du droit à la santé.

Son parcours, de l’Alternative Leadership Group à l’IFMSA en passant par l’AEMP-Togo dont il a été le président, n’a pas toujours été facile, il l’explique : « Mon parcours n’a pas toujours été rose. Il y a eu des moments très difficiles au point où j’ai voulu abandonner la médecine. Mais avec le soutien des proches et surtout la grâce de Dieu, on continue par avancer. »
Pour le Dr. Joël ANANI, rien n’est acquis, « tout est plutôt grâce, sacrifice, vision, travail et organisation ». Il invite la jeunesse Togolaise et Africaine à plus de travail, car dit-il : « Tout est vraiment possible avec beaucoup de travail et d’organisation ».

RENAISSANCE, ELVIRA BIKOUA

Par Aimé APEDOH

Directeur de Publication de Ocean's News

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.