ActualitéLife StyleNotre sélection

Santé mentale : un mal qui tue la société d’aujourd’hui

« Il n’y a pas de santé sans santé mentale », ce n’est pas moi qui le dis, mais l’Organisation Mondial de la Santé (OMS). La santé mentale est un état de bien être, indispensable pour être en bonne santé physique. En réalité, notre vie commence à l’intérieur de nous, c’est-à-dire nos pensées, nos émotions ; tout ce qui constituent notre monde intérieur. 

C’est notre vie intérieure qui donne de l’impulsion à nos actes, décisions, choix extérieurs. Si l’intérieur ne va pas bien, tôt ou tard, les répercussions se feront sentir à l’extérieur, avec les conséquences qui l’accompagnent. Nombreux sont les drames que l’on met sur le dos des forces mystiques qui ne sont en réalité que les répercussions d’une mauvaise santé mentale.

Être en bonne santé mentale, c’est se sentir bien et s’accomplir, être en mesure de surmonter les tracas de la vie quotidienne, d’étudier, travailler, échanger avec les autres et de contribuer à la vie de sa communauté. Notre santé mentale change en permanence parce qu’elle dépend de nombreux facteurs externes à notre personne que l’on ne peut toujours prévoir tels que : des facteurs socio-économiques (ressources, activités, logement…), les événements que nous vivons (heureux, malheureux), notre environnement, notre hygiène de vie ou encore, des facteurs biologiques. 

Notre santé mentale peut être altérée aussi par la maladie physique comme la dépression ou l’anxiété pour ne citer que ceux-là. Malheureusement, ces troubles sont encore tabous, considérés comme une faiblesse et non comme une vraie maladie. Pourtant, les recherches montrent clairement qu’ils ne sont pas des inventions venantes de nos pensées, mais des choses qui naissent dans notre corps et qu’on peut arriver à soigner avec une bonne prise en charge. 

Lire aussi:  Bien-être : l’oignon, une richesse pour notre organisme !

Alors, dès que ça ne va pas pour votre santé mentale, on parle de votre santé tout simplement. N’hésitez pas à demander de l’aide auprès des professionnels pour vous en sortir. Quelques signaux qui… [… 

Votre Note
Cliquez pour noter ce post!
[Total: 1 Average: 4]
Interview avec Sefora Kodjo, Présidente du Conseil d'Administration de la Fondation SEPHIS

Noellie PANDA

Conseillère en Relation D’aide

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *