ActualitéEntrepreneuriatOpportunitésTech

Côte d’Ivoire : Startups Boost Capital dotée d’un milliard de FCFA

Le gouvernement ivoirien dans sa volonté d’accompagner les jeunes porteurs de projets et entrepreneurs tech, finance les startup à un milliard de francs CFA à travers l’initiative « Startups Boost Capital ». Le lancement officiel de l’initiative a été fait par le ministre Mamadou Touré. 

Le ministre Mamadou Traoré a lancé officiellement l’initiative Startups Boost Capital à Abidjan Sofitel Hôtel Ivoire, mardi 24 janvier 2023.  Il était en compagnie de ses collèges ministre Amadou Coulibaly, Françoise Remarck, Myss Belmonde Dogo.

« Startups Boost Capital » est une initiative de financement de projets start-up par une Institution de Micro Finance (IMF), sous forme de prêt à moyen terme de 12 à 60 mois maximum, avec un taux de 8% TTC. L’initiative prévoit un financement entreprises innovantes à forte composante technologique à partir de 1 000 000 FCFA pour 2023. 

Le lancement du projet a été marqué par une convention tripartite qui vient appuyer cet important financement. Les signataires sont l’Agence Emploi Jeunes (AEJ), structure opérationnelle du ministère, le Côte d’Ivoire Innovation 20CI20, groupement technique d’entreprises technologiques de 15 jeunes entrepreneurs et Fin’Elle, institution partenaire de microfinance.

Comment bénéficier du financement de Startups Boost Capital ?

« Startups Boost Capital » concerne des start-up ayant déjà des revenus depuis au moins deux ans ou des projets innovants portés par des fondateurs ayant une expertise et une expérience dans un projet Tech similaire depuis moins de trois ans. Pour bénéficier du financement, il faut avoir un âge compris entre 18 et 40 ans, être porteur de projets innovants ou être à la tête d’une start-up. 

« Il est normal pour le gouvernement de vous appuyer. Startup Boost Capital s’adresse à toutes les start-up de Côte d’Ivoire. C’est donc un challenge lancé à toutes les start-up. Un comité de sélection sera mis en place afin d’analyser périodiquement la pertinence des projets », a déclaré le ministre Mamadou Traoré. 

De son côté, le ministre Amadou Coulibaly a soutenu que « le gouvernement s’est fixé pour objectif la promotion de l’économie numérique dont la contribution actuelle à la croissance économique nationale est de 3% ». En rappel, entre 2020 et 2022, plus de 2 847 jeunes porteurs de projets numériques ont été accompagnés par le gouvernement pour plus de 577 millions de FCFA.

Nouvelle parution du bimestriel panafricain Ocean's News

Kossiwa VEDOME

Rédactrice Web chez Ocean's News

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *