ActualitéEntrepreneuriatPortrait

Sénégal : A 23 ans, Mariama Djambony Badji entre dans l’histoire de l’ONU

Mariama Djambony Badji est entrée dans l’histoire en intégrant la prestigieuse liste des jeunes leaders de l’ONU. En effet, du haut de ses 23 ans, l’activiste Sénégalaise de l’environnement fait désormais partie des jeunes qui apportent des solutions aux problèmes les plus urgents de leur communauté. 

Grâce à ses différentes actions qui contribuent à favoriser l’atteinte des ODDs, Mariama Djambony Badji a été reconnue mondialement comme une mère protectrice de l’ensemble de tout ce qui nous entoure. Étudiante en année de master à l’École supérieure polytechnique de Dakar, elle milite depuis des années contre la dégradation de l’écosystème.  

Ingénieure en génie civil, cette passionnée d’environnement a continué ses études plus tard pour obtenir une certification en gestion de projets à Polytech Lille. Son but ultime est de se faire former en entrepreneuriat et en leadership pour compléter sa formation technique en génie civil.

Cofondatrice et CEO de DNA SARL, Mariama Djambony Badji a lancé son entreprise en vue de proposer aux populations des logements sûrs, confortables et écologiques.

Par ailleurs, elle est également bénévole pour Africa Feliz Sénégal. Cette association à but non lucratif vise à lutter contre la pauvreté et l’émigration irrégulière par la formation des jeunes et des femmes. Elle organise des formations dans des régions reculées du Sénégal afin de promouvoir l’autonomisation des filles et des femmes. À ce jour, Mariama et son équipe ont formé 583 jeunes dans les domaines des installations solaires, de la sérigraphie, de la soudure industrielle et de la peinture.

Mariama Djambony Badji a été primée grâce à son projet d’architecture écologique axée sur l’utilisation de l’énergie solaire et des matériaux locaux pour la construction de bâtiments. Elle fait non seulement la fierté de son pays, mais aussi de toute l’Afrique francophone subsaharienne. En effet, les nations africaines représentées sont au nombre de cinq : le Sénégal, le Nigeria, l’Ouganda, le Liberia et l’Égypte.

À travers ce projet, Mariama Djambony Badji résout non seulement un problème d’ordre climatique, mais contribue aussi à la promotion et à la valorisation de matériaux de construction locaux. La promotion 2020 comprend 17 jeunes leaders, et 5 pays africains sont représentés, à savoir le Sénégal, le Nigeria, l’Ouganda, le Liberia et l’Égypte.

Interview exclusive avec Kayi DOGBE, Présidente de l’Association Femmes Chrétiennes Unies dans l’Action

Augustin ANONWODJI

Rédacteur Web / Reporter chez Ocean's News

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *