ActualitéEntrepreneuriatTech

African Blockchain Lab obtient 6 millions de dollars pour améliorer l’adoption des actifs numériques en Afrique

African Blockchain Lab (ABL) a levé 6 millions de dollars dans une ronde d’investissements de présérie A pour financer le lancement de son portefeuille crypto VIBRA et stimuler l’adoption massive d’actifs numériques en Afrique. Selon un communiqué de presse, le cycle de financement a été codirigé par un consortium d’investisseurs mondiaux.

Africa Blockchain Lab, une start-up spécialisée dans les technologies financières basées sur la blockchain, a réussi le 7 décembre 2021, un tour de table de série A d’un montant de 6 millions de dollars. Ces fonds serviront à soutenir le lancement de Vibra, le portefeuille de cryptomonnaies de la firme. 

Ce tour de table a été codirigé par un consortium d’investisseurs mondiaux à l’instar des sociétés africaines de capital-risque, Lateral Frontiers VC, CRE Venture Capital, Musha Ventures. Ont aussi participé les investisseurs internationaux de blockchain Dragonfly Capital, Hashkey Capital, SNZ Capital, Fenbushi, Cadenza Capital, Head & Shoulder X, LeadBlock, Hash Global, Bonfire, Krypital, Despace et plus encore.

Selon Vincent Li, co-fondateur de African Blockchain Lab, la plateforme avait été fondée avec une mission visant à favoriser l’adoption massive des actifs numériques et des technologies de blockchain en Afrique. Il a ajouté que le fonds sécurisé des investisseurs permettra à la société de fournir des piles technologiques, des projets et des innovations de classe mondiale au continent africain, à commencer par VIBRA, son premier produit.

RENAISSANCE, ELVIRA BIKOUA

Isabelle SODOKIN

Rédactrice Web chez Ocean's News

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.