Style de vie

Bien-être : l’oignon, une richesse pour notre organisme !

L’oignon appartient à la famille des liliacées, qui comprend également l’ail. On trouve des oignons de plusieurs sortes : blancs, jaunes, rouges ou verts. Leur taille et leur goût varient également.

L’oignon est également un légume proche du poireau. Plus l’oignon est petit, plus son goût est piquant. Il contient des composés soufrés qui font le plus souvent couler des larmes quand on les pèle ou quand on les émince. En plus d’avoir bon goût, cette savoureuse plante potagère consommée dans toutes les régions du monde possède aussi de nombreux bienfaits.

Les bénéfices nutritionnels de l’oignon : Ils varient selon leur variété, leur stade de maturation ainsi que la durée et leur mode de conservation. L’oignon est un antiseptique puissant et est riche en vitamines A, B, C et en folate. Il fournit en quantités les minéraux et oligo-éléments comme : le calcium, le chrome, le phosphore, le fer, le magnésium ainsi que des fibres.

Les vertus de son jus : Pendant la deuxième guerre mondiale, on se servait de pâte d’oignons pour diminuer la douleur et favoriser la guérison des soldats blessés et, encore aujourd’hui, certaines personnes le consomment dans leur jus de légumes.

L’oignon est également utilisé pour soigner plusieurs maux !

Lutte contre l’anémie : L’oignon contient en effet du fer indispensable à la formation de l’hémoglobine, et aide à prévenir et à combattre les différents types d’anémie.

Un anticoagulant très efficace : Il est conseillé de consommer régulièrement un demi-oignon cru peut réduire le taux de cholestérol dans l’organisme et le risque de crise cardiaque.

Lire aussi:  Femmes, quelle tenue pour se rendre à un dîner gala, un anniversaire ou un mariage ?

Combat les inflammations : L’oignon contient des substances anti-inflammatoires qui contribuent à la réduction des symptômes d’ordre inflammatoire chez les personnes qui sont atteintes d’arthrite.

Dispose des propriétés antiseptiques : L’oignon prévient et combat plusieurs infections bactériennes. Il est conseillé aux personnes souffrant de tuberculose et de l’inflammation de la vessie.

L’oignon régule la tension artérielle et protège les vaisseaux sanguins : Consommés crus ou cuits, les oignons aident à faire baisser naturellement la tension artérielle. Il aide à rendre fluide le sang, à dissoudre les caillots sanguins et à débarrasser le sang du mauvais gras.

Favorise le transit : Pour vous débarrasser d’une constipation chronique et réduire les flatulences, faites cuire vos aliments avec beaucoup d’oignons et vous serez plus que soulagé.

L’oignon aide en cas de diabète : Le chrome contenu dans l’oignon pourrait, selon certaines études aider les personnes atteintes d’un diabète de type 2 en augmentant leur sensibilité à l’insuline et en favorisant la diminution de leur glycémie.

Améliore le système immunitaire : L’oignon stimule la circulation du sang et accroit la transpiration. La consommation de ce légume est conseillée quand les températures baissent pour parer les infections, mais aussi, pour réduire la fièvre ou se débarrasser d’un rhume ou d’une grippe.

Pour que l’oignon puisse avoir les effets que nous venons d’énumérer, choisissez plutôt des oignons bien formés dont la peau apparaît sèche et intacte. Évitez d’acheter des oignons qui commencent à germer ou qui montrent déjà des signes de décomposition, de flétrissement ou dont le bout se décolore.

J’ai été ravie d’être en votre compagnie pour partager ces astuces avec vous…. Prenons la décision aujourd’hui de consommer l’oignon pour une santé saine ! Lifestyle.

Votre Note
Cliquez pour noter ce post!
[Total: Average: ]

Tags
Afficher plus

Par Ornelia Ami AGBELITSE

Rédactrice Web / Stagiaire chez Ocean's News

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Désactivez votre bloqueur de publicité

Pour une navigation optimale sur notre site, veuillez désactiver votre bloqueur de publicité.