ActualitéSport

Côte d’Ivoire : la candidature de Didier Drogba à la présidence de la FIF rejetée

La nouvelle est au cœur de tous les débats entre professionnels du ballon rond. La candidature de Didier Drogba à la présidence de la Fédération ivoirienne de football (FIF) a été rejetée par la commission électorale.

La commission électorale de la Fédération ivoirienne de football a dévoilé la liste des candidatures acceptées pour la course à la présidence de la FIF. À la grande surprise, celle de l’ancien capitaine des Éléphants a été rejetée. Yacine Idriss Diallo, ancien 3e vice-président de la FIF, l’actuel vice-président de la Fédération et président de la Ligue Sory Diabaté ont vu leurs candidatures acceptées.

Didier Drogba qui avait finalement réussi à déposer sa candidature après plusieurs péripéties voit ainsi son rêve de ‘’redresser’’ le football ivoirien s’envoler. En effet, Drogba avait eu du mal à rassembler le nombre de parrainages requis mais avait finalement réussi à les obtenir après plusieurs efforts. Il avait subi un coup dur mi-juillet, lorsque l’Association des footballeurs ivoiriens (AFI) avait refusé de le parrainer.

Après ce premier claquage, la Fédération internationale des associations de footballeurs professionnels (Fifpro) a suspendu pour “non-respect des textes” l’AFI, après son refus de soutenir la candidature de Didier Drogba pour la tête de la FIF.

L’emblématique joueur de Chelsea avait finalement réussi à obtenir huit parrainages et le soutien d’un des cinq groupements d’intérêt nécessaires pour postuler à l’élection. Selon Didier Drogba, le football ivoirien ‘’va mal’’ et il est très important pour lui de rendre au football ivoirien, tout ce qu’il lui a donné. « Notre football va mal (…) nous nous engageons à contribuer à la renaissance du football ivoirien. Je suis de retour et déterminé à apporter ma pierre à l’édifice, au renouveau et au développement du football ivoirien », avait-il déclaré.

Lire aussi:  JO Tokyo 2020 : Ruth Gbagbi et Cheick Cissé représenteront la Côte d’Ivoire

L’ex-international ivoirien de 41 ans qui dispose de cinq jours pour faire appel a déclaré que : « ce n’est pas tant être président de la FIF qui m’intéresse, mais c’est la mission qui lie cette fonction. »Il estime qu’il est très important pour lui de rendre au football ivoirien, tout ce qu’il lui a donné.

Votre Note
Cliquez pour noter ce post!
[Total: 2 Average: 4.5]

Afficher plus

Par Aimé APEDOH

Directeur de Publication de Ocean's News

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page