ActualitéCoronavirus

Togo : le gouvernement met fin aux prix excessifs des denrées alimentaires

Denrées alimentaires au TogoDepuis quelques semaines, le coût des produits vivriers est en hausse  au Togo. Une situation que le gouvernement tente de régler. Téléchargez le dernier numéro du magazine Ocean’s News.

Le mercredi 09 juin 2021, une équipe de la direction régionale Maritime du ministère du Commerce, appuyée par les autorités préfectorales de l’Avé ont effectué une descente sur plusieurs marchés de Lomé. Objectif :  mettre fin à la hausse des prix et à la spéculation des produits de première nécessité actuellement en cours dans le pays. 

Lors de cette descente, la délégation s’est entretenue avec les premiers acteurs et a informé les populations des mesures prises par le gouvernement, dont la récente ouverture des réserves du stock de sécurité nationale par l’ANSAT. Dans les prochains jours, les prix des denrées alimentaires devront donc baisser.

La délégation envoyée par le ministère du Commerce effectuera fréquemment cette descente sur les différents marchés, afin de maintenir accessible les prix des aliments de base, d’éviter les prix abusifs et soulager les populations.

Pour rappel, les prix des différentes denrées alimentaires à ce jour, s’élèvent respectivement à 1000 F CFA (contre 650 F CFA) pour le bol de maïs, à 1500, voire 2000 F CFA selon le type pour celui du haricot. Le sorgho a également doublé et se vend à 1000 F CFA la mesure contre 500 ou 400 F CFA auparavant. Le bol de farine de manioc (communément appelé gari) est désormais passé à 1200 F CFA.

Lire aussi:  Togo : l’Université de Lomé reprend les soutenances de thèse
Interview avec Yves Ezui, Fondateur et Directeur Général de ForManagement Consulting

Estelle KETOGLO

Rédactrice Web chez Ocean's News

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *