ActualitéEntrepreneuriatModeNotre sélectionPortrait

Burkina : Lamiz BeFree valorise les textiles locaux

En 2015, passion et créativité donnent naissance à la marque BeFree dans l’univers de la mode au Burkina-Faso. Serge Helo Kader Lamizana, promoteur burkinabè de la marque et plus connu sous le pseudonyme Lamiz BeFree porte une vision panafricaine, celle de voir les africains d’ici et d’ailleurs s’habiller avec nos textiles locaux. Depuis sept (07) ans, Lamiz BeFree n’a de cesse de mettre en valeur ‘’Le Faso Danfani’’, pagne tissé burkinabè.  

Marié et père de deux enfants, c’est à Bobo-Dioulasso, capitale économique du Burkina-Faso, que Lamiz BeFree voit le jour et passe la majeure partie de son enfance. L’humilité, la loyauté et la liberté dans son sens le plus profond se veulent des valeurs qui le définissent le mieux. 

Entre universalité et appartenance, la marque BeFree se veut la réclame d’une identité culturelle burkinabè et africaine. « J’ai voulu un nom universel dans la forme, mais qui renvoie au Burkina Faso dans le fond, d’où BeFree : le “B” et le “F” renvoyant au Burkina Faso, sans oublier la traduction littérale qui veut dire “sois libre” », explique Lamiz.   

C’est donc une marque qui, au-delà du beau et de la qualité, est porteuse d’un combat, celui de la valorisation et de la fierté d’être Burkinabè, d’être africain. Pure expression de la liberté, la marque BeFree a pour slogan « Sois libre par ton style ». « Mon inspiration vient de partout et de nulle part. En réalité, dans notre domaine, il y a comme un éternel recommencement. La mode est infinie », explique Lamiz BeFree. 

Des tee-shirts aux grandes créations by Lamiz BeFree 

Très bon dessinateur depuis le jeune âge, Lamiz BeFree était loin de se douter qu’une carrière de styliste l’attendait. À l’époque, il gravait déjà  des designs sur les tee-shirts et casquettes de ses amis pendant les périodes de vacances. 

« Je pense que c’est de là qu’est né mon amour pour la mode, parce que la mode, c’est de l’art. L’art consiste à créer et je pense que c’est ce que je faisais depuis mon jeune âge », confie-t-il. D’une envie d’apporter des touches distinctes au style de ses amis, c’est désormais toute la communauté africaine et internationale qui portent ses créations. Doté d’un talent créatif et sans formation aucune en stylisme, les toutes premières créations officielles de la marque seront des tee-shirts mixés au pagne. Il voulait mettre en valeur le ‘’luili pendé’’, pagne très prisé par les [… Retrouvez l’intégralité de cet article dans le 24e numéro du magazine Ocean’s News.

Dani AKAKPO, Directrice Générale de la société TAAL-SA en couverture du magazine Ocean's News

Aurélie SANHOUIDI

Rédactrice Web / Reporter chez Ocean's News

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.