ActualitéTech

La start-up Opontia lève 20 millions $ pour acquérir et développer les marques de e-commerce en Afrique

Pour financer ses projets d’expansion au Moyen-Orient et en Afrique, la start-up Opontia a conclu un financement de 20 millions $ pour acquérir et développer les marques de commerce électronique dans ces régions. Téléchargez le dernier numéro du magazine Ocean’s News.

Fondée en mars 2021, la start-up Opontia est spécialisée dans l’acquisition des marques e-commerce pour en déployer le potentiel de croissance. Le tour de table a été mené par Global Founders Capital, Read Ventures et Kingsway capital. Les investisseurs providentiels qui ont participé sont des personnalités distinguées dans le secteur du e-commerce dans la région Europe Middle East & Africa. Il s’agit de Tushar Ahluwalia PDG de Razor  Groupe, Jonathan Doerr, ancien PDG de Daraz et co-fondateur de Jumia, et Hosam Arab PDG de Tabby et ancien PDG de Namshi. 

« Nous avons lancé Opontia pour permettre aux entrepreneurs du commerce électronique de réaliser le plein potentiel de leurs marques. Nous voulons le faire à la fois pour obtenir une sortie maintenant et pour profiter de la croissance future. Nous voulons également aider à nourrir et à construire l’écosystème entrepreneurial du commerce électronique au Moyen-Orient et en Afrique », a déclaré Philip Johnston, PDG d’Opontia. 

Les fonds levés seront utilisés pour soutenir les acquisitions et développer ces entreprises. Lorsque Opontia acquiert les marques, les propriétaires peuvent participer à l’augmentation des bénéfices au cours des deux prochaines années. 

La start-up Opontia s’intéresse particulièrement aux marques ayant un chiffre d’affaires mensuel d’au moins 10 000 $ et un bénéfice net mensuel d’au moins 5 000 $. L’entreprise a un faible pour les produits “tout temps” moins saisonniers tels que les produits de cuisine, de salle de bain, de sport, de maison et de style de vie, les cosmétiques et les jouets.

Lire aussi:  Ghana : Afrikan Echoes, l'application qui redonne vie aux contes africains

Selon le co-PDG de la start-up Opontia, Manfred Meyer, le marché du Moyen-Orient et de l’Afrique est actuellement moins mature qu’en occident. Toutefois, il croît plus rapidement que tout autre marché dans le monde, le nombre de vendeurs sur le marché augmente de plus de 50% par an.

Votre Note
Cliquez pour noter ce post!
[Total: Average: ]
Fin du Franc CFA en Afrique francophone

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *