ActualitéCoronavirus

Niger : ouverture des écoles et universités du pays

Le ministre nigérien en charge de l’Enseignement supérieur, Yahouza Sadissou, a annoncé l’ouverture des écoles et universités du Niger à partir du 1er juin prochain.

L’annonce qui date du 11 mai dernier, est apportée par celui qui est par ailleurs le coordinateur des ministères en charge de l’éducation nationale. Il a informé que les établissements scolaires ont donc jusqu’au 15 juillet 2020 pour finaliser les programmes avant le début des examens officiels (BEPC, Baccalauréat, BTS …).

« Au niveau de tous les ministères en charge de l’éducation et de la formation nous avons fait beaucoup de réflexions, nous avons fait beaucoup de scénarii. Suite à ces différents échanges et jusqu’à preuve de contraire nous confirmons la date du lundi 1er juin pour la réouverture des écoles et universités sur l’ensemble du territoire national », a-t-il indiqué. 

Les contours de la reprise des cours

Cette ouverture des écoles et établissement du Niger va se faire dans le respect des gestes barrières mises en place, pour lutter contre la propagation du coronavirus dans le pays.

Pour minimiser les risques de propagation du coronavirus dans les écoles au moment de la reprise des cours, le ministre de l’Enseignement primaire, de l’alphabétisation, de la promotion des langues nationales et de l’éducation civique, Daouda Marthé, a indiqué que le port du masque de protection est obligatoire aux élèves et aux enseignements dans l’enceinte de l’établissement scolaire et pendant les cours.

Il recommande également de se saluer à distance sans se donner la main, éviter de se toucher les yeux, le nez et la bouche, éternuer ou tousser dans le creux du coude et garder au moins un mètre de distance entre.

Lire aussi:  Togo : Biassi Nadège Ayélé, une styliste en pleine éclosion

Par ailleurs, Daouda Marthé exige que l’accès des vendeuses dans les établissements scolaires soit formellement interdit pendant cette période, et que les classes paillotes soient aménagées dans la perspective de l’arrivée de la saison des pluies.

Tous les ministères en charge de l’éducation et de la formation devront également mettre en place les dispositifs tels que les masques, les gels hydroalcooliques, les savons pour le lavage des mains dans les écoles.

Le Niger qui compte à ce jour 889 cas positifs de coronavirus avec 59 décès a fermé ses écoles le 19 mars 2020 pour lutter contre le coronavirus.

Interview avec Sefora Kodjo, Présidente du Conseil d'Administration de la Fondation SEPHIS

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *