ActualitéCoronavirus

Nigeria : le pays veut produire localement des vaccins contre le coronavirus

Le Nigeria envisage de produire localement des vaccins contre le coronavirus. L’annonce a été faite par le ministre nigérian de la Santé, Osagie Ehanire, lors d’une conférence de presse tenue le lundi 18 janvier 2021.

Le Nigeria connaît une flopée de nouveaux cas de coronavirus sur son territoire. En vue de combattre efficacement le virus, le pays de Muhammadu Buhari veut faire vacciner plus de 140 millions de nigérians. Pour y arriver, le gouvernement nigérian ne veut pas compter uniquement sur les vaccins importés.

Selon le ministre nigérian de la Santé, un fonds de 10 milliards de nairas (25,2 millions $) a été mobilisé pour mener le projet à terme. Le fonds permettra aux laboratoires nigérians de s’allier aux firmes internationales pour produire au Nigeria les vaccins contre le coronavirus à administrer à la population. Les autorités ont opté pour cette approche à défaut d’avoir un vaccin développé par des chercheurs nigérians. « Alors que nous travaillons à la mise au point de nos propres vaccins, le Nigeria explore les possibilités de production sous licence, en collaboration avec des institutions reconnues. Nous explorons également l’option d’une production locale des vaccins dans le pays », a indiqué le ministre Ehanire.

Cette manœuvre a pour but de permettre au Nigeria d’avoir les moyens nécessaires pour réaliser sa grande campagne de vaccination. En effet, l’OMS dénonce déjà l’inégalité dans l’accès aux vaccins entre les pays riches et pauvres. Le Nigeria veut vacciner quelque 140 millions de personnes, soit 70% de sa population d’ici 2022.

Selon les estimations de certains observateurs, la vaccination d’une si grande population serait irréalisable à cause du manque d’infrastructures pour conserver les vaccins, et de financement. Toutefois, la mise en œuvre de la nouvelle stratégie de production locale, bien qu’ambitieux, pourrait s’avérer bien plus compliquée que prévu.

Lire aussi:  Portrait : Aïssa Traoré, son amour, sa bataille pour l’écologie en Afrique

De plus, le ministre n’a donné aucun détail supplémentaire sur les vaccins qui seront choisis pour être produits localement. Toutefois, à cause des coûts très élevés que génèrent sa conservation, on peut deviner que ce ne sera pas celui de la société Pfizer dont le taux d’efficacité atteint les 90%. 

En rappel, le Nigeria est celui qui comptabilise le plus de cas de coronavirus en Afrique de l’Ouest, avec 112 004 cas recensés à ce jour, pour 1449 morts et 89 939 guérisons.

Actualités.

Interview avec Yves Ezui, Fondateur et Directeur Général de ForManagement Consulting

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *