ActualitéEntrepreneuriatNotre sélectionPortrait

Togo : Otou Kodjo Aïd, “devenir le Mc Donald du BTP en Afrique”

Nos projecteurs se posent à nouveau sur une pépite d’or dans le rang des jeunes bâtisseurs de la nouvelle Afrique que promeut le magazine Ocean’s News, à travers son programme L’Afrik De Demain. Lui, c’est Otou Kodjo Aïd, originaire du Togo et titulaire d’une licence professionnelle en Génie civil. À de 32 ans, il est l’heureux papa de 3 enfants. Entrepreneur depuis plusieurs années, Otou Kodjo Aïd décide en 2020 d’apporter des réponses aux besoins dans le secteur du BTP togolais et africain à travers EDOLE AFRICA, son entreprise. Il ambitionne d’en faire le “Mc Donal du BTP africain”.

Otou Kodjo Aïd : sur les traces de son père…

Diplômé de FORMATEC, institut privé de formation supérieure spécialisé dans les métiers de l’ingénierie civile, cadre de travaux, Otou Kodjo Aïd nourrissait depuis bien longtemps l’ambition d’entreprendre dans le secteur des BTP. Il est en effet passionné de l’architecture et des métiers de la construction. Né et élevé par un père entrepreneur BTP, il s’est très tôt habitué au jargon des chantiers et a appris à manipuler plusieurs matériels du domaine. C’est ainsi qu’après son Baccalauréat scientifique, il va opter pour le génie civil dans lequel il obtient une licence professionnelle. 

Une fois diplômé, Otou Kodjo Aïd intègre le monde professionnel en tant que cadre. Pendant 6 ans, le jeune ingénieur va se frotter aux réalités du terrain et prendre conscience des besoins réels des acteurs du secteur. Fort de ses 6 années d’expérience et désireux d’emboîter les pas de son paternel, Otou Kodjo Aïd décide de lancer sa propre boîte qu’il appelle Archange Construction. Même si l’entreprise a connu des débuts timides, elle va embrasser de plus en plus de succès entre 2018 et 2020 où elle a été sollicitée sur plusieurs marchés publics. Cependant, un problème revenait constamment lui prendre la tête ; le même qu’il avait identifié pendant ses années d’employé. « Il s’agit de l’accessibilité à la main-d’œuvre qualifiée », a-t-il fait savoir. Pour l’ingénieur, « Les ressources les plus importantes dans le BTP, c’est la main-d’œuvre et le matériel. »

EDOLE AFRICA, la solution en or

EDOLE AFRICA, c’est le nom que porte la solution magique apportée par Otou Kodjo Aïd au problème qu’il a identifié. C’est une plateforme digitale où la demande et l’offre se rencontrent en matière de matériels et de mains-d’œuvre qualifiées. Les ressources tirées de sa première entreprise lui ont permis de mettre en place avec son équipe ce marché virtuel. Le nom de la plateforme fait allusion à son père qui serait né un 1er mai et signifie : « il y a du travail en Afrique. »

Effectivement, les résultats enregistrés par la jeune entreprise en seulement 1 an témoignent de la vérité cachée derrière son nom. En effet, en un an d’existence EDOLE AFRICA a créé 8 emplois directs et plus de 1000 emplois indirects. Elle est une actrice importante sur le projet de la Plateforme Industrielle d’Adetikope (PIA) et sur plusieurs projets d’envergure nationale au TOGO. L’entrepreneur n’entend pas s’arrêter en si bon chemin. « Je vois EDOLE AFRICA comme un MC Donald dans le domaine des BTP en Afrique. Je rêve d’écrire une des plus belles histoires de réussite en entrepreneuriat en Afrique », nous a-t-il confié, très optimiste.

Sortir le maximum de jeunes du sous-emploi et du chômage

Si l’innovation apportée par le jeune entrepreneur a un impact non discutable, le défi de l’accès à internet reste le véritable casse-tête auquel son équipe et tous les acteurs du secteur digital sont confrontés au Togo. Ainsi va-t-il formuler pour l’année qui ouvre ses portes un vœu en ces mots : « Je souhaite vivement que “EDOLE AFRICA” puisse permettre à plein de jeunes de quitter le sous-emploi et le chômage… »

Otou Kodjo Aïd
Otou Kodjo Aïd, lauréat du programme L’Afrik De Demain 2021

Heureux de faire partie de cette première promotion du programme L’Afrik De Demain, Otou Kodjo Aïd a salué les initiateurs, car selon lui, il s’agit d’un programme qui vient donner plus d’ailes aux initiatives des jeunes entrepreneurs. « Je pense que L’Afrik De Demain dans 5 ans sera cité dans les meilleurs programmes de promotion de l’entrepreneuriat en milieu jeune. »

Même si notre ingénieur est admiratif de l’impact de cette initiative, le jour du lancement de “EDOLE AFRICA”, à ONOMO HÔTEL, le 22 décembre 2020 reste son souvenir le plus fort.

RENAISSANCE, ELVIRA BIKOUA

Oscar ADIMI

Rédacteur Web / Reporter chez Ocean's News

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.