Actualité

RDC : l’ARPTC lance un projet de fourniture d’accès à Internet gratuit aux populations

L’Autorité de régulation de la poste et des télécommunications du Congo (ARPTC) s’apprête à mettre sur pied un projet d’accès à Internet gratuit aux populations de la République démocratique du Congo. 

Avec la pandémie du coronavirus et au regard de tous les avantages qu’offre le numérique, la RDC veut permettre à sa population d’avoir accès à cet outil librement. Pour y parvenir, le gouvernement veut d’abord améliorer l’accès des populations à Internet.

Les 17 et 18 janvier 2021, le président de l’Autorité de régulation de la poste et des télécommunications du Congo (ARPTC), Christian Katende, a effectué des visites de travail à l’Institut supérieur des techniques appliquées (ISTA), à l’aéroport international de N’djili, à l’université de Kinshasa et au grand marché « Zando ». C’est dans le cadre de la phase d’évaluation des sites du pays qui pourront accueillir des bornes Internet sans fil avec lesquelles le gouvernement compte fournir aux populations du Wi-Fi gratuit.

« Nous sommes encore dans les visites, il y aura des sites qui seront plus urgents que d’autres comme l’aéroport de N’djili, et […] nous penserons nécessairement à certaines places où les gens aiment se détendre, à la gare centrale par exemple, et puis dans les provinces. Il y a ainsi toute une série de sites intéressants que nous pourrions aider à offrir un accès au numérique qui soit stable, de qualité, et permanent », a déclaré le patron de l’organe de régulation du marché télécoms et TIC.

Dans leur Digital 2020 Report, Hootsuite et We Are Social révèlent que la RDC affichait un taux de pénétration d’Internet de 19% pour une population de 88,18 millions de personnes. Soit 16,35 millions d’utilisateurs d’Internet. Un faible taux de pénétration d’Internet qui dessert les intérêts du pays, notamment lors de crises sanitaires comme celles d’Ebola ou de Covid-19 durant lesquelles les informations de sensibilisation peinent à atteindre les cibles ; l’inclusion sociale est tronquée.

Lire aussi:  Égypte : le pays veut atteindre une vitesse moyenne d'Internet de 20 Mbps d’ici fin 2020

« À travers l’Internet gratuit, le gouvernement de RD Congo veut installer l’habitude d’utiliser le numérique, vu tout ce que le numérique apporte aujourd’hui », a expliqué Christian Katende. Dans son étude de 2016 « Enabling digital development : How the internet promotes development », la Banque mondiale indiquait « qu’Internet promeut l’inclusion, l’efficacité et l’innovation »

La fourniture en RD Congo d’un accès à Internet gratuit aux populations devrait contribuer entre autres à l’amélioration de la bonne gouvernance, des conditions de vie des populations, de l’entrepreneuriat. 

Votre Note
Cliquez pour noter ce post!
[Total: Average: ]
Fin du Franc CFA en Afrique francophone

Par Aurélie SANHOUIDI

Rédactrice Web / Correspondante de Ocean's News à Ouagadougou (Burkina-Faso)

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *